Politique

Cour Suprême: le nouveau bâtonnier prend contact

Me Tchakouté Patié Charles et les membres du conseil de l’Ordre des avocats ont été reçus hier par le Premier président et le procureur général près ladite Cour.

Une visite de courtoisie au Premier président de la Cour suprême, puis au procureur général près ladite Cour. La tradition a été réhabilitée par le nouveau conseil de l’Ordre national des avocats. Ce, après l’Assemblée générale du 25 novembre dernier à Douala. Me Tchakouté Patié Charles, le nouveau bâtonnier et ses confrères ont été reçus hier par Daniel Mekobe Sone, puis par Luc Ndjodo. Les visites de courtoisie aux deux chefs de la Haute juridiction se sont déroulées à huis clos.

A l’issue de ces échanges, Me Tchakouté Patié Charles a indiqué qu’il s’est agi d’une prise de contact, mais aussi d’une rencontre d’échanges et de discussion sur « les questions liées à la justice camerounaise. » Ceci dans le but de promouvoir le bon fonctionnement de la justice, avec « une bonne part du barreau et celle de la magistrature » Si le nouveau bâtonnier ne s’est pas étalé sur ces « questions », il a toutefois confié à la presse les chantiers prioritaires qu’il entend engager dans les prochains jours. « Les défis les plus urgents concernent l’exigence de solidarité, la confraternité et surtout la formation professionnelle. » Pour lui, un avocat bien formé est le gage de compétence et du meilleur rendu de la justice. Pour le reste, le nouveau bâtonnier a confié que le barreau a des doléances. « Celles-ci seront adressées le moment venu aux hautes autorités de justice que nous avons rencontrées. Et elles nous ont rassurés qu’elles sont disposées à y apporter des solutions », a soufflé Me Tchakouté Patié Charles.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps