Bertoua: Un gardien de prison assassiné

Le corps sans vie du nommé Arion Essoka, en service à la prison centrale de Bertoua a été retrouvé, le week-end dernier, à l’entrée de son domicile au lieu dit Tindamba.

Le jour du meurtre, un vendredi soir, Arion Essoka s’était rendu dans un bar de la place avec sa compagne. Il aurait eu une altercation violente avec des individus pour des raisons que personne de son entourage ne saurait expliquer. Voyant la situation prendre d’autres proportions, sa compagne lui aurait demandé de rentrer à la maison en le rassurant de ce qu’elle allait le suivre. Le défunt se serait exécuté sans rechigner. Quelques heures après, il a été retrouvé à l’agonie à l’entrée de son domicile. « Nous avons entendu des coups de feu, un premier cri perçant et un second moins fort que le premier, puis plus rien. Nous sommes donc sortis et avons trouvénotre voisin agonisant», témoigne l’un des voisins de la victime. Ce dernier a immédiatement été transporté à l’hôpital régional de Bertoua où il a rendu l’âme. D’après le moto taximan qui l’a raccompagné et qu’on a retrouvé sur le lieu du crime, traumatisé,des individus armés de fusils l’auraient intercepté en demandant au gardien de prison de descendre de la moto. Ils auraient tiré quatre coups de fusil sur le sexe et les membres inférieurs de la victime.Une enquête a été ouverte à la division régionale de la police judiciaire de l’Est.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie