CAN féminine de handball: la Tunisie pour finir

Déjà assuré de jouer les quarts de finale, le Cameroun peut profiter de la rencontre cet après-midi pour soigner son classement final dans le groupe A.

Contrairement à son adversaire du jour, la Tunisie, le Cameroun a bénéficié de deux journées de repos. Au break du mercredi 5 décembre dernier, s’est ajoutée l’exemption de la quatrième journée disputée hier au Congo qui accueille la CAN. Cet après-midi, à 17h, il sera question pour les Lionnes du handball de soigner leur classement final dans le groupe A. Une bonne position dans ce groupe leur permettrait d’éviter les cadors de la poule B au second tour. Le Cameroun a d’ores et déjà validé sa place pour les quarts de finale de ce dimanche après ses deux succès face à l’Algérie et la Côte d’Ivoire, en trois sorties. Ce qui n’était pas encore le cas de la Tunisie au moment où nous mettions sous presse. Côté camerounais, il va falloir capitaliser les améliorations récemment observées.

En effet, les handballeuses camerounaises sont en progression dans la qualité du jeu produit. Particulièrement dans la solidarité défensive et dans la variété des activités offensives. Conscientes de leurs moyens retrouvés après la déconvenue inaugurale face au Sénégal, les joueuses n’entendent pas pour autant  se relâcher face aux vice-championnes d’Afrique en titre. « Les deux équipes se valent. Ce ne sera pas un match facile. J’ai confiance en l’équipe. Le plus important pour nous est de rester concentrées, solidaires et que nous suivions les consignes », indique l’arrière Vanessa Djiepmou Medibe. Parlant de concentration, les filles de Simon Buchard Menguede savent qu’elle sera la clé du match, face à des adversaires dotées d’un bon niveau technique.  

Mercredi dernier durant la première journée de repos, les joueuses et l’ensemble de la délégation camerounaise à cette compétition étaient les hôtes de l’ambassadeur du Cameroun au Congo. S.E. Komidor Njimoluh a exprimé sa satisfaction relative à l’attitude et à la combativité affichées par ses compatriotes sur le taraflex du Palais des Sports du complexe de la Concorde de Kintélé (banlieue de Brazzaville).

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie