Productivité des PME: 15 Camerounais à l’école japonaise

Formés dans le cadre de la méthode Kaizen, ils ont reçu leurs diplômes vendredi dernier à Yaoundé.

Ranger, archiver, organiser. Des gestes simples, qui se résument dans le vocable : « Kaizen », littéralement « amélioration continue» mais qui constituent une technique efficace d’amélioration de la productivité des PME. Le Japon qui en a fait l’expérience depuis mai 2008, l’a positionnée comme un axe majeur de sa coopération technique pour développer le secteur privé en Afrique. Au Cameroun, Fruitcam, Promeb et le centre médical international, les entreprises pilotes qui ont appliqué la méthode, en font un témoignage positif. «J’observe plus de cohésion, la responsabilisation de mes collaborateurs à des tâches d’organisation, notamment, l’archivage des dossiers et  l’hygiène », a expliqué Ekwe Divine, directeur général de la menuiserie Promeb. 
15 cadres d’administration et promoteurs de PME ont été formés dans le cadre d’un accord de coopération technique Cameroun-Japon, relatif au transfert de la technique de la méthode Kaizen. Cette démarche constituait l’une des étapes de la mise en œuvre de la méthode Kaizen au Cameroun. Elle a consisté en une formation théorique et en des séances pratiques en entreprises sur une période de huit semaines. Parvenus en fin de formation, ils ont reçu vendredi dernier leur diplôme. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Laurent Serge Etoundi Ngoa, en présence de l’ambassadeur du Japon au Cameroun, Kunio Okamura. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie