Exécution des marchés publics: les communes au premier plan

Une concertation entre les responsables du ministère des Marchés publics et celui de la Décentralisation s’est tenue le 7 décembre dernier à Yaoundé.

Le processus de décentralisation est en marche au Cameroun. Et les acteurs principaux ne doivent pas rester en marge de ce passage vers le développement local. D’où la rencontre organisée le 7 décembre dernier au ministère des Marchés publics à (Minmap). En présence de Georges Elanga Obam, ministre de la Décentralisation et du Développement local, et des responsables de diverses administrations, il a été mentionné, en priorité, de la passation et le contrôle de l’exécution des marchés publics par les collectivités territoriales décentralisées (CTD). En fait, d’après le Minmap Abba Sadou, il est question de réfléchir à une meilleure action des communes dans le domaine de la commande publique. « Les communes sont devenues, avec le code des marchés publics, des autorités contractantes. A ce niveau, il est question d’identifier tous les éléments qui facilitent la capacité des maires de passer tous ces marchés sans difficultés », a indiqué d’entrée de jeu Abba Sadou.

Pour y arriver, il faudra, tel que le prévoit le nouveau code des marchés publics : créer des commissions de passation de marchés dans les CTD, puis former les membres de ces commissions. Le nouveau code des marchés publics prévoit aussi la mise en place d’une structure interne de gestion administrative des marchés publics auprès de chaque maitre d’ouvrage (maire). Ces entités devront par exemple se pencher sur les questions de maturation des projets, d’élaboration des plans de passation des marchés et de leur suivi, de la réception des offres, de la préparation des notes de présentation des projets, etc. « L’enjeu c’est de trouver dans tout système les valeurs essentielles des marchés publics, c’est-à-dire la liberté d’accéder à la commande publique, l’égalité de traitement de tous les candidats, les procédures transparentes. Il faut également miser sur l’efficience du processus dans la passation des marchés », poursuit Abba Sadou.

Mais à terme, il est aussi question d’explorer la possibilité d’avoir un code des marchés publics spécifique aux collectivités territoriales décentralisées. Les propositions formulées par le Minmap vont dans le sens d’identifier tout ce qui représente un frein dans le système actuel de passation et d’exécution de la commande publique pour voir comment y remédier.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category