Fecafoot: un fauteuil pour sept

C’est le nombre de candidatures validées pour l’élection du président de la Fédération camerounaise de football mercredi prochain.

Ils seront finalement sept candidats à solliciter les voix des 91 membres de l’Assemblée générale de mercredi prochain pour être élu à la présidence de de la Fédération camerounaise de football. Il s’agit de Joseph Antoine Bell, Emmanuel Bisong Egbe, Franck Happi, Emmanuel Maboang Kessack, Seidou Mbombo Njoya, Daniel Mongue Nyamsi et Patrick Hervé Tchinda. Alors que Robert Penne et Manuel Boyomo ont été recalés pour insuffisance de parrainage. L’élection se tiendra au Complexe d’excellence de la Confédération africaine de football (CAF), sis à Mbankomo.

La publication de cette liste n’aura pas été aisée. D’autant plus que c’est plus de 24 heures après le délai de recours qu’elle a été signée, notamment dans la nuit du 8 décembre dernier. En effet, après la validation de la candidature de Seidou Mbombo Njoya, une autre liste a été publiée avec cette fois, les noms de Joseph Antoine Bell et de Patrick Hervé Tchinda. Voyant une fois de plus leurs candidatures recalées, Franck Happi et Emmanuel Maboang Kessack monteront au créneau en déposant des lettres respectivement à 11h43min et 11h49 min, alors que le délai de recours était le 7 décembre dernier à 12h.

Alors qu’une procédure en cours d’instruction était lancée pour « de faux et d’usage de faux » pour avoir vu deux lettres de parrainage contestées par les signataires qu’étaient Sadou Yaouba et Saint Fabien Mvogo, le président de l’Union sportive de Douala a confirmé les avoir bien reçu. « Nous avons ajouté quatre autres parrainages pour nous mettre à l’abri de quelques désistements et manœuvres de dernière minute. Nous contestons avec la dernière énergie les accusations sur le faux et usage de faux qu’il nous attribue. » De son côté, Me Thomas Joseph Bodiong agissant en lieu et place de son client Emmanuel Maboang Kessack a contesté avoir reçu une avance de 4.462.780 F sans justification conformément à un rapport d’audit du cabinet Bekolo and Partners. Ce qui constituait le motif de rejet de son dossier.

Parmi les autres candidatures validées, cette fois dans le cadre des élections aux postes de membres du Comité exécutif, il y a celle de Léon Aimé Zang pour la région du Centre. Le concerné a prouvé qu’il avait remboursé la somme de 250.000 F lorsqu’il postulait aux postes de délégué dans les ligues régionales. Tandis que Robert Belinga Mbida a dénoncé l’usage de son parrainage par Saint Fabien Mvogo. Le week-end dernier n’aura donc pas été de tout repos au sein de la commission électorale et de la commission d’éthique de la Fecafoot. Place donc à cette dernière étape du processus électoral au sein de cette association sportive.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category