SCDP: Véronique Moampea Mbio aux commandes

Le chef de l’Etat confie pour la première fois les rênes de la Société camerounaise des dépôts pétroliers à une femme.

«Le président de la République, son Excellence Monsieur Paul Biya, de par son pouvoir discrétionnaire, vient de décider de la nomination de Madame Moampea Mbio née Manzoua Véronique au poste de directeur général de la SCDP, et le conseil d’administration, en sa session extraordinaire, tenue ce jour, vient de prendre une résolution dans ce sens. » Ces propos sont du ministre de l’Eau et de l’Energie. Gaston Eloundou Essomba a ainsi mis un terme vendredi dernier, au nom du gouvernement, à la vacance du poste de directeur général de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP). Le ministre de tutelle était aussi le directeur général sortant. L’élue du jour a appris sa nomination comme tout le monde. En sa qualité d’administrateur de la SCDP, elle a été conviée vendredi dernier à Douala comme tous ses pairs, à la session extraordinaire du conseil d’administration. C’est une fois en salle, en présence du ministre de tutelle qu’elle apprend qu’elle n’est plus directeur général adjoint de la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures.

Face à la presse, le nouveau DG a de la peine à contenir son émotion. Née le 03 avril 1966 à Kribi dans la région du Sud, Véronique Moampéa Mbio est titulaire d’un Master en business administration. Cette mère de trois enfants a, à son actif, 29 ans d’expérience au service de l’Etat. Gratitude, formalités et surtout rencontre avec le personnel pour l’installation ont marqué cette journée. De l’allocution du Minee, on retient que la SCDP se porte bien. Bonne situation financière, résultat net comptable des huit derniers exercices positif. Le Minee a fait savoir au nouveau DG que les signaux sont au vert. Il ne lui reste qu’à maintenir le cap. Toutefois, Véronique Moampea Mbio sera évaluée sur son aptitude à augmenter les capacités de stockage de la SCDP, accroître les moyens logistiques pour le transport par rail des produits pétroliers afin de réduire à sa plus faible expression le transport par route. Elle devra aussi mettre au point le dispositif de défense contre les incendies dans tous les dépôts en vue de protéger les populations environnantes, entre autres. Plus que par le passé, le gouvernement attend du nouveau directeur général, une attention de tous les instants sur la disponibilité des stocks de sécurité de l’Etat, la lutte contre la corruption, le siphonage des produits pétroliers et les pertes d’exploitation. Gaston Eloundou Essomba a surtout demandé au nouveau directeur général de remonter au gouvernement, toute l’information en temps réel, sur les stocks des produits pétroliers, afin de prévenir les risques de pénurie.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category