Hôpital régional de Bafoussam: de nouvelles opérations de chirurgie endoscopique

Plusieurs patientes ont été opérées mercredi pour des problèmes d’infertilité par le Pr Pascal Foumane, agrégé de gynécologie obstétrique.

Nadia M. a le sourire depuis ce mercredi 12 décembre 2018. Et pour cause, cette jeune dame d’une trentaine d’années, a été opérée mercredi par le Pr Pascal Foumane, agrégé de gynécologie obstétrique, chef service gynécologie à l’Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé. Désormais cette jeune dame peut chercher à enfanter. Elles sont au total cinq femmes qui ont subi des opérations de cœlioscopie ce mercredi. Des opérations qui se sont bien déroulées. Selon le Pr Pascal Foumane, la cœlioscopie est un type chirurgical qui permet de poser la plupart des gestes chirurgicaux à travers de petits orifices qu’on fait au niveau de la paroi abdominale, en regardant sur un moniteur, qui est comme un écran de télévision.

Ces deux nouvelles opérations interviennent après celles faites le 02 novembre dernier, lors du lancement officiel de la chirurgie endoscopique à l’Hôpital régional de Bafoussam. Cette formation sanitaire peut désormais, grâce à la chirurgie endoscopique, pratiquer tout type d’opérations à l’instar des appendicectomies (ablation de l’appendice), myomectomies (ablation chirurgicale des fibromes), l’iléostomie, colectomie (ablation du côlon), etc. Le directeur, Dr Gérard Fetse Tama se réjouit de ce que cet hôpital, peut désormais prendre en charge certaines pathologies qui étaient jusque-là référées dans les grands centres de la capitale du Cameroun. Aussi, il invite les populations de la région de l’Ouest et même celles du Nord-Ouest et d’ailleurs, à  solliciter l’Hôpital régional de Bafoussam pour y recevoir des soins appropriés.

Selon le Pr Pascal Foumane, la chirurgie endoscopique est moderne, innovante, et présente de nombreux avantages par rapport à la chirurgie traditionnelle. « Le temps opératoire est réduit. Le saignement est moins abondant. Les complications sont diminuées. Le temps d’hospitalisation est réduit », indique-t-il. Il rappelle que les patients opérés ce mercredi ont déjà regagné leurs domiciles. Il affirme que cette chirurgie est désormais permanente et d’ici un an, les équipes locales de l’hôpital pourront prendre aisément le relais.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category