Publication: Le Temps des réalisations fait sa mue

La publication du Cabinet civil de la présidence de la République apparaît dans une nouvelle configuration offrant notamment de nouvelles rubriques.

Nouveau mandat, nouvelle présentation. Ainsi pourrait-on dire de la dernière publication du Cabinet civil de la présidence de la République parue au lendemain de la prestation de serment du président de la République réélu, Paul Biya. Une édition sur couverture en papier couché, double face pelliculé mat. Le titre en Une, « L’ère des Grandes opportunités » apparaît sur impression en relief avec vernis sélectif. Le sommaire abondamment illustré donne déjà un aperçu du calendrier chargé qui aura été celui du chef de l’Etat pour la période couverte par la publication, dont les faits marquants restent incontestablement la prestation de serment. L’éditorial du directeur de la publication est précédé d’une nouvelle rubrique : un jour, un événement. Celui de cette édition 54 renvoie inévitablement au 6 novembre 1982, date de la première prestation de serment du président Paul Biya. Puis dans une présentation bilingue, l’ « édito » bilingue de Samuel Mvondo Ayolo, ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République est une exhortation de ce que seront les sept prochaines années : En marche pour le septennat des « Grandes opportunités ». L’auteur revient sur deux thèmes qui devront guider l’action du chef de l’Etat. D’abord la paix à laquelle il est « profondément attaché » et qui fait partie de l’identité camerounaise. Ce qui, dans le discours inaugural de son septennat, l’amène à stigmatiser les « entrepreneurs de guerre » qui sèment le désarroi et la mort dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Il les invite par la même occasion à déposer les armes, non sans leur offrir des voies de sortie.

Le second thème est le « rajeunissement de la classe politique » qui, de son point de vue, préoccupe le chef de l’Etat depuis fort longtemps « et va constituer pour ce septennat l’une des colonnes de son action ». Les actes pris ces derniers jours semblent en effet lui donner raison. Contrairement aux précédentes publications les différentes rubriques de la publication ressortent clairement. Il en est ainsi des audiences du chef de l’Etat à des personnalités étrangères, comme du focus qui, comme on peut l’imaginer, est axé sur la prestation de serment le 6 novembre 2018 avec de nombreuses illustrations qui présentent un président de la République en communion avec son peuple. Soit 21 pages sur les 64 de la publication. La présidentielle 2018 ayant précédé cet événement historique. Il y a également l’événement avec la clôture de la saison sportive 2018 dont le clou a été la finale de la 59e édition de la coupe du Cameroun. La « First lady », comme son nom l’indique se veut la rubrique consacrée aux activités de Mme Chantal Biya. Ouverture vers le numérique oblige, la rubrique « digital » présente les réactions des Camerounais sur certains aspects de la vie nationale. Pourtant, novembre, mois par excellence marquant l’avènement du Renouveau national, et qui s’est célébré dans un contexte particulier cette année, n’a pas dérogé à la règle pour le président de la République, est resté particulièrement chargé pour lui : 65 décrets et 90 arrêtés signés par le président Paul Biya, dans le cadre de la rubrique « Au cœur de l’action ». Le caractère bilingue de la publication est très nettement marqué

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie