Messe de Noël: le Christ pour l’ouverture aux autres

Hier dans son homélie, Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé, a également demandé à tous les Camerounais de vivre dans l’unité.

Comme il est de tradition chaque année à la cathédrale Notre-Dame-des-Victoires de Yaoundé, des fidèles venus par milliers hier se sont réjouis du don du Seigneur à l’humanité. Ce grand moment de spiritualité se vit à travers des fleurs aux couleurs étincelantes, une crèche décorée et illuminée de guirlandes retraçant la venue au monde de l’enfant Jésus, Fils de Dieu. C’est jour de fête en ce lieu mythique où des prières s’élèvent vers le ciel, agrémentées par des chants pour célébrer la naissance de Jésus dans le monde. Un grand projet de Dieu d’après Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé.

Dans son homélie inspirée de l’évangile de Saint Jean, le prélat a indiqué que la naissance de Jésus est le modèle des projets de tous ceux qui veulent former un regroupement humain : le peuple de Dieu, la nation ou la famille. « Elle est la source d’inspiration pour toutes les nations africaines et pour toutes les familles. Il faut avoir le sens de l’ouverture aux autres, être des hommes et des femmes de bonne volonté et cultiver des valeurs pour faire rayonner le monde. C’est un modèle sûr parce qu’il est fondé sur des valeurs même de Dieu qui sont celles du rassemblement et de l’unité », a déclaré Mgr Jean Mbarga.

Comme pour trancher avec la situation sociopolitique qui prévaut dans certaines régions du pays, l’homme de Dieu a fait savoir que l’unité que l’Eglise perçoit dans la manière dont le Fils de Dieu est venu dans le monde est une valeur impérissable. De ce fait, le fondement de tout est axé sur une volonté commune de vivre en unité. Une décision fondamentale que les Camerounais prennent une fois pour toutes. « Parce que sans cette valeur, rien de bon ne peut se faire. Voilà pourquoi j’implore le Seigneur et prie tous mes compatriotes à agir dans le sens d’une bonne volonté, d’une bienveillance, de l’acceptation des autres, de s’unir ensemble et d’accepter de se faire initier aux valeurs fondatrices que sont le rassemblement, l’unité, la fraternité et surtout la solidarité. Car les plus riches doivent aider les plus pauvres », a conclu l’archevêque métropolitain de Yaoundé. Un cierge, un bouquet de fleurs et une Bible ont été déposés par Mgr Jean Mbarga à la crèche, symbole de reconnaissance de Dieu comme parole.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category