« 50 jeunes choisis par des experts »

Carl Enow Ngachu, directeur général de l’Académie nationale de football.

Ce jour à Mbankomo, l’Académie nationale de football (ANAFOOT) présente la première cuvée nationale de son centre de formation. Comment se présente-t-elle ?

L’ANAFOOT abrite des pôles régionaux, dix au total, vivier local permanent où sont recrutés tous les ans, dans chacune des dix régions du Cameroun, 50 jeunes footballeurs soit 20 filles et 30 garçons pour un total de 500. Ces jeunes pétris de talents, minutieusement choisis par des experts dont d’anciens Lions indomptables et la Direction technique nationale, suivent une formation dans les pôles régionaux depuis le mois de mars 2018. Après cette formation, les meilleurs accèdent au Centre de formation. Cette première cuvée de pensionnaires du Centre de formation compte 20 filles et 30 garçons, sélectionnés dans les régions et issus des 150 meilleurs du Cameroun. Ces 150 avaient toujours été retenus par les experts évoqués plus haut. Au mois d’août dernier, des experts français, à savoir Christophe Coursemault et Antony Saulnier, sont venus au Cameroun pour la sélection des pensionnaires du Centre de formation. Je vais vous avouer qu’ils ont été agréablement surpris et embarrassés tellement ces enfants étaient brillants. Il leur a d’ailleurs été difficile de nous produire cette liste de 50. Tout le Cameroun est représenté en fonction de ses aires culturelles. Le Nord-Ouest enregistre le plus gros effectif avec 10 joueurs, le Centre compte neuf pensionnaires, le Littoral sept, le Sud-Ouest six, l’Ouest cinq, le Nord trois, l’Extrême-Nord et le Sud en ont deux chacun.

Il y a un an se posait le casse-tête des infrastructures devant abriter le centre de formation. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Effectivement, c’est un moment historique dans la vie de l’ANAFOOT depuis son tout premier Conseil d’administration le 16 août 2017. Pour le moment, le Conseil d’administration a validé un mode de fonctionnement spécifique du Centre de formation tout comme le Conseil des études a validé le contenu de formation dudit Centre. Ainsi, les enfants que nous allons présenter suivent, dans les pôles régionaux, un programme qui leur est spécifique en attendant que la question du siège du Centre ne soit définitivement régler. Ils bénéficieront de regroupements  mensuels de deux semaines à un mois qui permettront aux responsables du Centre de mieux aiguiller leur apprentissage. Pour revenir à la question des infrastructures, nous sommes sur plusieurs dossiers, nous avons une short-list et très prochainement, le siège du Centre de formation de l’ANAFOOT sera officialisé.

A quand l’implémentation véritable du système sport-étude en internat ?

Je vais vous avouer que nous pratiquons déjà du sport-études dans les pôles régionaux. Seulement, le système est externat. Si tout se passe comme nous le souhaitons et tel que les pouvoirs publics nous le confirment, dès la rentrée scolaire prochaine, les enfants du Centre de formation vivront pleinement en internat et pratiqueront le sport et leurs études dans nos locaux. C’est toute une batterie qui doit être mise en place. Tout est prêt pour le lancement du Centre de formation en internat.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category