Garde présidentielle : la récolte des lauriers

La 5e édition des coupes colonel Avi Sivan Abraham ont livré leur verdict jeudi dernier au complexe multisport de Yaoundé.

Le geste était significatif et fort évocateur de l’esprit qui a régné tout au long des 11 mois de compétition. Jeudi dernier au complexe multisport de la Garde présidentielle à Yaoundé, avant le coup d’envoi de la finale de football chez les vétérans, le public présent a eu droit à un lâcher de pigeons. Un symbole de paix à promouvoir et préserver qui ont eu pour vecteurs, les capitaines de Neguev et Beretta. Deux équipes qui se sont affrontées durant 80 minutes avec au final un succès étriqué 1-0 de Beretta sur son adversaire. Dans la seconde finale du jour, cette fois chez les juniors, après la défaite de l’an dernier, les Amis se sont défaits sans réels efforts du premier Groupement spécial d’opération (1er Gsi) 3-0.

Deux finales présidées par le commandant de la Garde présidentielle, le colonel Raymond Jean Charles Beko’o Abondo, autour desquelles ont gravité une kyrielle d’autres finales en sports individuels, collectifs et militaires. A l’applaudimètre, les démonstrations de karaté, le panorama des muscles d’ « Eclator » en bodybuilding et les courses de vitesse commando ont ravi les faveurs de la foule. Placés sous l’égide de la collaboration « Armée et nation : creuset de l’unité, de la solidarité et de la diversité camerounaise », 74 trophées seront remis aux différents lauréats. Des récipiendaires issus des 10 groupements qui se sont vus décerner 379 médailles d’or, 340 en argent et 231 en bronze. Des distinctions toutes obtenues durant les phases de championnat et de coupe dans les catégories dames, séniors et juniors.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category