Bolvine François Wakata : un communicateur aux Relations avec les Assemblées

Depuis vendredi, le chargé de mission dans les Services du Premier ministre a été promu par le président de la République

Son absence n’a en aucun cas découragé ses amis et connaissances lorsque le texte est tombé.  Au domicile du nouveau ministre délégué à la présidence, chargé des Relations avec les assemblées vendredi autour de 23h30, des hommes et femmes, bouteilles en main esquissaient des pas de danse. Bolvine François Wakata, leur frère, ami et collègue a été promu par le chef de l’Etat. Et pour cette fulgurante ascension, pas besoin de bouder l’occasion. Et jusqu’à son arrivée samedi en provenance de la région de l’Est où le décret l’a trouvé, sa demeure ne désemplissait pas. Sa simplicité et son altruisme n’arrêtaient pas d’attirer. Entre youyous, accolades et « Félicitations monsieur le ministre ! », Bolvine François Wakata n’a pas oublié le plus important : remercier le président de la République, Paul Biya.

Et pour ce natif du Diang dans le département du Lom-et-Djerem, région de l’Est, cette nouvelle fonction sonne comme un nouveau challenge. Il se dit volontaire et affirme pouvoir compter « sur une équipe rompue à la tâche ». Et ce n’est pas l’expérience qui manque à ce maître de conférences. Ses états de services parlent pour lui aux plans professionnel et politique. Le nouveau ministre est chargé de mission dans les services du Premier ministre depuis 2005. Il est aussi depuis mars 2010, coordonnateur de l’unité technique opérationnelle du Cameroon Digital Television Project (CAM-DTV). Il a été sous-directeur de la communication gouvernementale au ministère de la Communication de 2003 à 2005,  chef de département relation publique-publicité, communications des organisations de l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic). Etablissement dans lequel, il aura également été secrétaire général de 1999 à 2005, tout en participant à la formation de plusieurs jeunes Camerounais, entre autres. Et partout où il est passé, des proches affirment qu’il se distingue toujours par la discipline au travail et la rigueur dans le traitement des dossiers.

Au plan politique, le nouveau ministre fait partie des plus actifs. Membre suppléant du Comité central du Rdpc, vice-président de la commission communale de coordination de la campagne présidentielle 2018 à Diang, il a aussi été à plusieurs reprises, président de la commission communale et chargé de mission, entre autres. Tout ceci est l’aboutissement d’un cursus universitaire couronné entre autres d’un diplôme de formation professionnelle en gestion publique et management obtenu à Paris ou d’un D.E.A en Sciences politiques, obtenu à Lyon 2 en France. Le nouveau ministre en charge des relations avec les Assemblées est âgé de 55 ans.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category