Port de Douala : 10 hectares attribués au Tchad

C’est le début de solution aux problèmes de mobilisation des recettes et de sécurisation des opérations de transit.

Les 10 hectares attribués au Tchad par le Port autonome de Douala (Pad) vont servir de base logistique pour les opérations de transit et de sécurisation des marchandises en direction de ce pays voisin. Pour Edwin Fongod Nuvaga, directeur général des douanes camerounaises, c’est un début de solution aux problèmes posés par les douanes tchadiennes. « Cela va permettre non seulement de décongestionner le Pad, de fluidifier les opérations mais également de sécuriser les marchandises en transit ». Avant de poursuivre : « Il sera désormais possible de savoir si un conteneur arrivé au port de Douala est en transit ou pas ».

Le Dg des douanes camerounaises s’exprimait ainsi ce 9 janvier, à l’occasion d’une rencontre avec une délégation des douaniers tchadiens. La première journée de travail de ce mercredi, à laquelle a pris part le Dg des douanes et des droits indirects du Tchad, le colonel Ousmane Adam Dicki, a consisté à visiter les 100.000 m2 attribués, les installations du Guichet unique et celles du Pad.

L’espace attribué au Tchad va permettre de stocker, sécuriser les marchandises et organiser le transit en direction du Tchad, a indiqué le patron des douanes tchadiennes. En outre, le colonel Ousmane Adam Dicki a souhaité que l’année 2019 soit fructeuse pour les deux administrations en matière de mobilisation et de sécurisation des recettes.

La journée de ce 10 janvier 2019 est consacrée à la sécurisation des recettes et à la facilitation des opérations de transit entre les deux pays. Au menu, échanges entre les deux délégations, partage d’expériences et rencontre avec différents partenaires. En outre, les problèmes liés aux tracasseries rencontrées sur le corridor Tchad-Cameroun seront également abordés. Sur cet aspect en particulier, le Dg des douanes camerounaises a précisé que des solutions commencent à être trouvées.

« Nous aimons travailler en partenariat, le Dg des douanes et des droits indirects [du Tchad, Ndlr] est là, nous aurons une série de réunions dès ce jour avec les différents partenaires et toutes ces questions seront abordées, et je pense que bientôt ce ne sera que du passé » a indiqué M. Fongod Nuvaga. Il faut relever que dans les prochains jours des travaux seront effectués sur cette base logistique avec l’aménagement de la voirie, des bretelles et la viabilisation de l’espace.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie