Douanes : le Tchad reste au Cameroun

Un guichet unique avancé installé hier à Douala pour le transit des marchandises à destination de ce pays voisin.

 

Le Tchad ne quittera pas le port de Douala. C’est la principale annonce du colonel Ousmane Adam Dicki, directeur général des Douanes et des Droits indirects du Tchad, ce jeudi 10 janvier 2019, deuxième jour de la concertation entre les deux administrations sur l’amélioration du transit entre le Cameroun et le Tchad. La concertation bilatérale, qui se tient depuis ce 10 janvier à Douala entre experts tchadiens et camerounais, s’inscrit dans le cadre du suivi et de la mise en œuvre du protocole d’accord d’assistance administrative mutuelle en matière douanière, signé le 24 août 2016 par les deux parties.

Beaucoup d’avancées sont à mettre à l’actif de ce protocole d’accord. Notamment, l’opérationnalisation du bureau avancé des douanes tchadiennes à Douala, la mise à la disposition de ce pays voisin d’une base logistique de 10 hectares dédiée au transit des marchandises à destination du Tchad, le développement du titre de transit unique, la libre circulation des produits crus entre les deux pays, l’exclusion des procédures des ventes aux enchères publiques des marchandises en transit pour le Tchad, la mise à disposition d’un numéro vert des douanes camerounaises pour la dénonciation des obstacles à la fluidité des marchandises à destination du Tchad, etc.

Hier, les experts camerounais et tchadiens ainsi que les représentants d’autres administrations se sont penchés sur la procédure, le contrôle facilitation et sécurité, la dématérialisation des procédures et bien d’autres thématiques. Ousmane Adam Dicki a confié que « la rencontre entre les deux pays frères et amis va renforcer le lien entre les deux administrations ». Pour le Dg des douanes camerounaises, Edwin Fongod Nuvaga, beaucoup a été fait, mais il reste un long chemin à parcourir. Pour lui, ce n’est qu’en agissant de façon concertée que les objectifs seront atteints. La rencontre bilatérale qui s’achève ce jour est appelée à jouer un rôle primordial pour le développement du transit entre le Cameroun et le Tchad.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category