Coupe de la CAF: Cotonsport 2 - Asante Kotoko 3

En barrages aller des 16es de finale, Asante Kotoko a dominé Coton Sport de Garoua 3-2 hier à Yaoundé

Pour Coton Sport de Garoua, les rencontres aller de sa campagne africaine 2019 ont comme un air de déjà vu. Hier au stade militaire de Yaoundé, le champion du Cameroun en titre n’a pas dérogé à ses mauvaises habitudes. Celles de concéder au moins deux buts comme ce fut le cas face à l’As Fonctionnaire de Bobo-Dioulasso et face à Ismaily en ligue des champions.

Pour le compte des barrages aller des 16es de finale de la Coupe de la confédération de la Caf, Coton Sport de Garoua s’est incliné 2-3 devant Asante Kotoko. Une victoire qui ne souffre d’aucune contestation à la lumière d’une partie dominée des pieds et des mains par les Reds de Kumasi.

Dès le début de la partie, les poulains du coach Charles Kwablan Akonnor envoient des signes en guise d’avertissement aux garçons des berges de la Bénoué. En l’espace de 9 minutes, l’attaquant burkinabe Songne Yacouba place un tir non cadré et par deux fois fait intervenir Dassa Djeri. A la 10e minute, un mauvais alignement de la défense camerounaise est parfaitement exploité par Emmanuel Gyamfi qui fixe le gardien et marque (0-1).

La réaction d’orgueil des locaux est attendue. Hélas ! Elle n’arrivera pas. Tout au contraire, les Ghanéens sont proches du break à la 17e minute et à la 22e minute. A la 30e minute, Maxwell Baakoh organise une revue des troupes sous le regard admiratif de l’arrière-garde camerounaise. Des 20 mètres, il arme du gauche et le ballon termine sa trajectoire dans le petit filet (0-2).

Coton réduira la marque sur pénalty à la 42eminute par son capitaine Daouda Kamilou (1-2). La pause interviendra avec ce handicap d’un but à remonter pour les joueurs de Bertin Ebwelle. A la reprise, côté ghanéen, on reprend les mêmes et on recommence. Le trio Yacouba-BaakohGyamfi donne du tournis à une défense de Coton lourde et enrhumée.

Trois minutes après le retour, Baa koh touche la base du montant de Dassa Djeri. A la 50eminute, Songne Yacouba est récompensé pour toute son intense activité. Il profite d’une passe en retrait mal ajustée de Boubakary Sali vers son gardien pour le but du 1-3.

Une avance que la solide défense ghanéenne va s’employer à consolider. Elle va toutefois plier devant une nouvelle réduction de score de Coton à la 71e minute par Araina Gueme (23). Au terme de la partie, Asante Kotoko n’a point volé sa joie. Le mythique club ghanéen entend bonifier le résultat chèrement ob It

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category