Fecafoot: Le Comité exécutif chez Minsep

Seidou Mbombo Njoya a présenté ses projets au Pr. Narcisse Mouelle Kombi.

La première réunion du Comité exécutif de la Fédération camerounaise de Football (Fecafoot), qui se poursuivait hier à Yaoundé au moment où nous mettions sous presse, a connu un entracte protocolaire. Seidou Mbombo Njoya, le président, qu’accompagnait les membres dudit comité, ont rendu une visite de courtoisie au Pr. Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Sports et de l’Education physique.

Au-delà des civilités, le président de l’instance fédérale a présenté les axes qui vont guider son action durant son mandat. Il s’agit de la modernisation de l’espace footballistique, la mobilisation des énergies et des synergies à l’effet des conquêtes des victoires.

Le Minsep a profité de cette prise de contact pour baliser la voie à suivre par le nouvel exécutif de la Fecafoot. Ainsi, parmi les défis qui interpellent le comité exécutif, il sera question de parfaire l’entente avec la Confédération africaine de football. Singulièrement en lui réitérant le très haut engagement du chef de l’Etat, Paul Biya, à offrir à la jeunesse sportive africaine en 2021, sa plus grande fête du football. En interne, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi encourage la poursuite de la concertation avec les acteurs du football camerounais.

Ceci en incluant les adversaires du match électoral du 12 décembre dernier. À cet effet, il a été recommandé à Seidou Mbombo Njoya d’agir avec tact et bienveillance pour un retour de la confiance et de la sérénité. Chacun des membres présents devra mettre sa riche expérience et son engagement au service d’une gestion saine et orthodoxe de l’instance faitière du football national. Il est question d’éviter les errements du passé et de gommer les aspérités ayant conduit à l’état de flétrissement du sport roi au Cameroun.

Des crises de confiance et de gouvernance auxquelles il faudra mettre fin à la Ligue de football professionnel du Cameroun dont un suivi de proximité a été vivement conseillé. Sur ce volet, la Fecafoot devra, in fine, super viser l’opérationnalisation de la migration effective de l’amateurisme au professionnalisme. Enfin, pour un fonctionnement optimal au cours des quatre prochaines années, la nouvelle équipe dirigeante devra s’assurer de la mise en place de toutes ligues spécialisées.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category