RDC: la Cour constitutionnelle ouvre le contentieux

L'examen du recours introduit par Martin Fayulu, candidat arrivé deuxième de la présidentielle du 30 décembre 2018 auprès de la Cour constitutionnelle congolaise a débuté hier. Martin Fayulu conteste les résultats provisoires publiés par la CENI qui donne l'opposant Félix Tshisekedi, vainqueur avec 38,57% des voix et le créditant ainsi de la deuxième place avec 34,8% des suffrages.

Plus haute juridiction du pays, la Cour constitutionnelle est composée de neuf membres et est chargée de trancher les contentieux électoraux : elle a huit jours pour rendre sa décision à partir du dépôt du recours de Martin Fayulu.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category