Fête de la jeunesse: le Minjec se prépare

Les innovations de la 53e édition de cette célébration ont été présentées le 17 janvier 2019 par le ministre, Mounouna Foutsou.

Deux innovations majeures vont marquer la célébration de la 53e Fête nationale de la jeunesse. La responsabilisation et l’autonomisation de la jeunesse d’une part, et le cadrage théorique et institutionnel de cette fête d’autre part. Des innovations qui se déclinent en plusieurs activités consignées dans le Programme national harmonisé (PNH). Un document de référence sur la base duquel, les différentes commissions de l’organisation travaillent. Quatre pôles d’activités ont été définis. A savoir : les activités préparatoires, les activités des associations et mouvements de jeunesse, les activités de référence dans les villages jeunesse, et celles hors villages jeunesse. Au regard des rapports présentés par chacune des commissions techniques d’organisation, les préparatifs vont bon train. Au niveau des délégations régionales du Minjec, les signaux sont au vert, à l’exception des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest où les problèmes liés à l’insécurité ralentissent les activités. La Commission du défilé, objet de toutes les attentions, a présenté un avant-goût des mouvements et autres éléments de cette articulation du 11 février. L’on a ainsi appris qu’il y aura neuf modules comprenant chacun un label. Des labels qui seront matérialisés par des mouvements et des messages particuliers des défilants.

Au sujet de l’autonomisation des jeunes, le Minjec a été clair : « Le comité d’organisation mettra un point d’honneur à donner des réponses pertinentes aux activités des associations et mouvements de jeunesse organisés de manière autonome ». Cet engagement se traduira en actes par l’accompagnement du Conseil national de la Jeunesse du Cameroun (CNJC) dans l’organisation d’un « gala spécial de l’excellence jeunesse des Grandes opportunités ». Le lancement de l’initiative « YouthConnekt Cameroon », en collaboration avec le Système des Nations unies au Cameroun sera une autre activité phare de cette 53e fête de la Jeunesse. « C’est une approche spécifique au contexte africain pour résoudre les problèmes d’asymétrie de l’information sur les opportunités d’emploi et de développement des affaires, du chômage et de l’inclusion des jeunes dans le processus socioéconomique », a expliqué le ministre Mounouna Foutsou.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie