Education: le Minedub mise sur la qualité

Cap fixé le 21 janvier 2019 à Yaoundé par le ministre Laurent Serge Etoundi Ngoa, à l’ouverture de la réunion de concertation des services centraux et déconcentrés de ce département ministériel.

Pour le Pr. Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l’Education de base, tout doit être mis en oeuvre pour assurer une éducation de qualité aux jeunes Camerounais. En présidant pour la première fois la réunion de concertation des services centraux et déconcentrés de ce département ministériel, le ministre a saisi l’occasion pour mobiliser l’ensemble de ses collaborateurs. Car pour lui, « une éducation de qualité veut dire qu’il y a la qualité en tout. Il faudrait que nous revenions aux fondamentaux qui concernent l’assainissement de l’environnement éducatif. La qualité implique aussi les enseignements reçus. Ils doivent être arrimés à tout ce qui se fait ailleurs et adaptés à nos valeurs culturelles. Une école de qualité est une école qui tient compte de tous ces paramètres variant et invariant de par le monde. »

Et pour atteindre cet objectif, la réunion de concertation a servi de cadre d’évaluation des réformes actuelles. C’est ainsi que la réforme des programmes des cycles maternel et primaire a été passée en revue, tout comme l’état de la décentralisation dans le domaine de l’éducation de base. Le fonctionnement du système éducatif en région n’a pas été en reste. D’après le Pr. Laurent Serge Etoundi Ngoa, « nous sommes dans un processus de modernisation de notre système éducatif en termes d’environnement, d’infrastructures et de pédagogie. Dans le cas d’espèce, de nouveaux programmes et manuels ont été mis en pratique. Il faut les évaluer. Savoir si les directeurs d’écoles, les parents et les élèves sont satisfaits de ces nouveaux curricula. Si ce n’est pas le cas, on cherchera à savoir d’où viennent les difficultés afin d’y apporter des solutions », a ajouté le ministre. Le Document de stratégie pour la croissance et l’emploi commande en effet au Minedub de porter le niveau moyen d’instruction de tous les enfants d’âge scolaire sur un sentier cohérent. « Il nous appartient de réorienter, d’adopter de nouvelles stratégies et d’opérer les réajustements nécessaires pour que le travail que nous sommes appelés à faire se poursuive, chacun en ce qui le concerne avec plus d’efficacité », a poursuivi le Minedub La rencontre ayant pour fil conducteur « La gouvernance axée sur les résultats » s’achève ce mardi, par la traditionnelle cérémonie de présentation des voeux.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie