Ngaoundéré : le Minfi remobilise ses troupes

Une réunion d'échanges s'est tenue mardi dernier entre Louis Paul Motaze et le personnel de la circonscription financière de l'Adamaoua.

La salle des fêtes du Bois de Mardock a fait le plein le 22 janvier dernier. Le personnel du ministère des Finances en poste dans l'Adamaoua est venu à la rencontre de Louis Paul Motaze, en déplacement dans la région du château d'eau du Cameroun. « Il était question de les rencontrer pour leur expliquer ce que le ministre des Finances attend d'eux. Et le ministre devait aussi savoir qui ils sont, et quels sont leurs problèmes », a déclaré Louis Paul Motaze à la fin des échanges qui se sont déroulés à huis clos. Le MINFI a révélé que « les objectifs assignés en 2018 aux administrations en charge des finances dans l’Adamaoua ont été atteints ».  Louis Paul Motaze a néanmoins promis à ses collaborateurs  d’être plus exigeant parce que la conjoncture l'exige. « Nous avons signé un contrat moral. Autant nous avons des attentes, autant nous devons nous assurer que nos collaborateurs ont des moyens d'atteindre ces objectifs », a-t-il souligné.

On se souvient que l'année dernière, en matière d'exécution du budget d'investissement public, la région de l'Adamaoua s'est classée en tête. Un motif de fierté pour le personnel du Minfi qui s'est d'ailleurs réjoui que la quête permanente de l'amélioration des conditions de travail soit l'une des préoccupations de leur hiérarchie. Cette visite intervient au lendemain du redéploiement du personnel qui a permis de lutter contre la routine et la démotivation du personnel. Les employés ont tout de même présenté des doléances au ministre par la voix de Dieudonné Wangso Tchobwe, contôleur régional financier pour l'Adamaoua. On peut citer entre autres, la construction d'un nouvel Hôtel des finances, l'acquisition d'extincteurs, la dotation d'un générateur pour pallier aux coupures intempestives de courant, la rénovation et l'équipement de l'actuel Hôtel des finances, l'acquisition du matériel roulant…. Le MINFI a prêté une oreille attentive à ces préoccupations. Le personnel en service dans la circonscription financière de l’Adamaoua repart en 2019 avec de nouveaux défis.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie