Ligue 1: la mise en garde de la Fecafoot

Par voie de communiqué, la Fédération camerounaise de football (fecafoot) a pris acte du démarrage manqué du championnat de Ligue 1, prévu les 26 et 27 janvier derniers.

La Fecafoot se dit préoccupée par le non-respect des dates consensuellement arrêtées lors de la réunion tripartite Fecafoot-Lfpc-clubs professionnels du 3 janvier 2019 et au cours de la concertation initiée par le gouvernement de la République le 24 janvier dernier.

Tout en rappelant les principales résolutions desdites assises, le président de la Fecafoot, Seidou Mbombo Njoya invite les deux protagonistes (Lfpc et le Syndicat des clubs d’élite du Cameroun) « à faire preuve de responsabilité et à mettre en avant l’intérêt supérieur du football camerounais ».

Par conséquent, à compter de la publication du communiqué d’hier, il donne sept jours à ces derniers pour procéder au démarrage effectif des compétitions organisées par la Lfpc.

Enfin, il est précisé que le cas échéant, la Fecafoot fera usage de « ses prérogatives légales et réglementaires » pour la sauvegarde de l’intérêt de et de l’image de marque du football camerounais. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category