Nécrologie : Medjo Mintom repose à Nanga-Eboko

L’ancien secrétaire général du ministère de la Communication a été inhumé samedi dernier en présence du représentant du Mincom, Dr Mabou Mabou, conseiller technique n°2.

Un hommage à la dimension de son rang. Dr Laurent Antoine Medjo Mintom, repose depuis samedi dernier à Nguinda (Nanga-Eboko), son village natal dans la Haute-Sanaga, région du Centre. Localité qui l’a vu naître il y a 68 ans et où il a rendu son dernier souffle le 1er janvier dernier. En présence de sa famille, d’un important parterre de personnalités, d’amis et d’anciens collaborateurs venus nombreux pour la circonstance, l’ancien secrétaire général du ministère de la Communication (Mincom) a eu droit à des obsèques mémorables.

Des nombreux orateurs qui ont pris la parole pour rendre un dernier hommage au disparu, il ressort que « Papa Antoine », comme on l’appelait affectueusement aura été par ses œuvres un homme entier qui n’a jamais faibli. Un homme simple et précieux qui n’avait jamais oublié le chemin du Seigneur. Mais surtout, un homme qui aura vécu dans la grâce de l’amour.  

Dr Mabou Mabou, conseiller technique n°2 au ministère de la Communication, représentant du Mincom, viendra saluer la mémoire d’un « véritable serviteur de la République. Il a porté du Nord au Sud, de l’Ouest à l’Est, le flambeau de la République. Toujours prompt à servir la nation, il était au cœur du développement de notre pays. Monsieur Laurent Antoine Medjo Mintom  aura servi le Cameroun comme peu de Camerounais l’ont fait.

Il mérite le respect ». Pour le fils du défunt, Dr Pierre Mintom Medjo, « quand je vois toute cette foule venue l’accompagner, je peux dire avec sérénité et soulagement que papa a été un grand homme, quelqu’un de bien qui a vécu sa vie. Papa était un homme aimant qui affectionnait sa femme et ses enfants. Il a toujours donné le meilleur de lui-même. Il a mérité son repos ».

L’évêque d’Obala, Mgr Sosthène Léopold Bayemi Matjei qui célébrait la messe, a pour sa part vu en celui qui était jusqu’à sa disparition un chrétien engagé « un homme de foi qui a fortement œuvré pour l’annonce de l’évangile » et de souhaiter : « Que Dieu l’accueille dans sa demeure ».

Ce grand commis de l’Etat aura occupé de hautes fonctions au sein de l’administration. Enseignant de formation, il a été tour à tour chargé de mission dans les Services du Premier ministre, secrétaire général aux ministères des Travaux publics, de l’Urbanisme et de l’Habitat et au Mincom où il prendra sa retraite en 2010.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category