Promotion de la Femme et de la Famille: la légalisation des unions, une priorité

C’est l’un des engagements pris le 30 janvier dernier par le ministre, Marie Thérèse Abena Ondoa, alors qu’elle recevait les voeux du personnel de ce département ministériel.

Une année pleine avec de nombreux défis à relever. Marie Thérèse Abena Ondoa, ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille (Minproff), a fixé le cap le 30 janvier dernier à Yaoundé, au cours de la cérémonie de présentation des voeux du personnel de son département ministériel. Insistant sur le développement de la famille et la protection des droits des enfants, le ministre a indiqué qu’un accent sera mis sur l’appui et l’accompagnement des couples en vue de la régularisation des unions.

L’assistance aux personnes et familles indigentes sera intensifiée. Le Code pénal dans ses dispositions relatives à la famille et aux enfants sera vulgarisé. Sans oublier que la plateforme de protection des enfants contre les violences et pratiques culturelles néfastes se verra redynamisée.

Au plan infrastructurel, des délégations régionales et départementales seront réhabilitées et du matériel roulant distribué aux responsables des services centraux et déconcentrés du Minproff. Pour l’atteinte des objectifs de ce département ministériel, le ministre a affirmé avoir pris note des difficultés rencontrées par ses collaborateurs et assuré qu’elles seront examinées avec attention.

En marge de ce voeux, des distinction honorifiques ont été remises à certains personnels au titre du 2 mai 2018. Ceux admis à faire valoir leurs droits à la retraite ont également reçu des cadeaux en signe de reconnaissance pour les service rendus. Le traditionnel souhait de « Bonne année madame le ministr », a clôturé la cérémonie à l’esplanade du bâtiment annexe du Minproff à Yaoundé..

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category