Union de la presse francophone: une délégation chez le MINCOM

Le président international de l’Upf, Madiambal Diagne a été reçu en audience hier à Yaoundé par le ministre de la Communication.

En novembre prochain, Yaoundé va abriter pour la deuxième fois, les Assises internationales de la presse francophone. Les premières, organisées au pays en 2009 ont marqué au fer rouge le secteur de la communication et cette capacité d’organisation a été saluée hier à Yaoundé par le Sénégalais Madiambal Diagne, président international de l’Union de la presse francophone (UPF). C’était au sortir de l’audience à lui accordée par le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi.

Au-delà de cette expérience dont le Cameroun a fait preuve, l’hôte du Mincom a également salué le dynamisme de la section camerounaise de l’UPF, dirigée par Aimé Robert Bihina. « C’est une section forte, bien organisée et qui apporte beaucoup à l’international. C’est l’un des critères qui ont milité en faveur du Cameroun par rapport aux autres candidats», a-t-il ajouté.

Avant la tenue de ces 48e assises devant rassembler dans la capitale ca merounaise au moins 400 journalistes venant des cinq continents, le président international de l’UPF est allé rencontrer le patron de la communication du Cameroun. Au terme de cette audience à laquelle prenaient part les membres de l’UPF Cameroun, Madiambal Diagne a indiqué l’objet de la visite : « Nous sommes venus lui présenter le projet d’organisation de cette rencontre. Le président de la République du Cameroun, Son Excellence Paul Biya a accepté de parrainer l’évènement. Le ministre de la Communication nous a assurés de cette volonté et de cet engagement. Nous le remercions lui, ainsi que tout le peuple camerounais pour cela.»

Selon le président international de l’UPF, le Cameroun est « un pays accueillant et qui permet aux médias de trouver un cadre, un environnement d’échange et de partage. C’est ce que nous recherchons à travers ces 48e assises, prévues sous le thème : « Journalisme d’émotions et journalisme d’information ». Hier au Mincom, le président international de l’UPF avait à ses côtés, la Franco-arménienne Zara Nazarian, secrétaire générale internationale de l’UPF.

L’UPF est un réseau présent dans 110 pays au monde et reconnu par l’Orga nisation internationale de la Francophonie (OIF). Ce réseau a pour leitmotiv, la certification d’une presse de qualité, la défense de la liberté de la presse et la promotion d’un patrimoine : la qualité de la langue française. En visite de travail au Cameroun depuis lundi dernier, les responsables de l’UPF quittent Yaoundé demain.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category