Parlement: jour de rentrée

L’ouverture de la 3e session ordinaire de l’année 2016 s’ouvre jeudi au moment où l’institution parlementaire s’apprête à célébrer ses 70 ans.

C’est jeudi que les parlementaires camerounais, sénateurs et députés, vont reprendre du service tant au palais de verre de Ngoa-Ekellé que du côté de l’hémicycle du palais des Congrès de Yaoundé pour les sénateurs. La 3e session ordinaire de l’année législative, communément appelée « session budgétaire » en raison du fait que les parlementaires vont examiner et adopter le budget de l’Etat pour l’année prochaine arrive dans un contexte particulier. Le Cameroun vient,  en effet , de vivre des événements douloureux qui ont causé la mort de dizaines de ses enfants. Il s’agit de l’accident de train survenu à Eséka le 21 octobre dernier. Le pays n’a donc totalement pas pansé les plaies de cet épisode douloureux. 
Mais tout n’est pas que triste dans l’actualité au moment où les parlementaires camerounais vont reprendre du service. Ils commencent leurs travaux au moment où le pays peaufine les préparatifs de la 10e édition de la CAN de football féminin qui commence le 19 novembre 2016 et qui se jouera dans les villes de Yaoundé et Limbe dans le Sud-Ouest. Un événement sportif d’une portée majeure pour le Cameroun qui est depuis de nombreuses années mobilisé pour accueillir l’élite du football féminin du continent.
A côté de cette « fête du football », nos parlementaires vont certainement avoir en mémoire le fait que cette année, l’institution parlementaire souffle sur sa 70e bougie. En effet, il convient de rappeler que l’Assemblée nationale actuelle est la descendante de l’Assemblée représentative du Cameroun (ARCAM) qui a vu le jour le 22 décembre 1946 en application de la loi française du 7 octobre 1946 instituant des Assemblées représentatives dans les ex-colonies.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie