« Fier d’être Camerounais »

Dikongue Pipa, cinéaste.

« Merci de grand cœur au Cameroun. Merci de grand cœur à l’Afrique toute entière. Aujourd’hui, je suis fier d’être Camerounais, fier d’appartenir à la ville de Douala. Merci à tout le monde qui a fait le déplacement pour venir soutenir le cinéma africain. C’est le temps du souvenir, de la mémoire. J’ai écrit ma première pièce de théâtre qui s’intitulait “L’inévitable compromis”, et c’est pourquoi, quelques années plus tard j’ai fait “Muna Muto”, qui a été enseigné dans toutes les écoles du monde. Ce film qui me met à l’honneur aujourd’hui appartient désormais au public. “Muna Muto”, me rappelle ces années où les cinéastes passaient des nuits sans sommeil à réfléchir à l’avenir du cinéma africain. Sembene Ousmane était l’un d’eux. Pour la postérité, je les rejoins sur cette importante Place des cinéastes. »

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category