Slam:Lydol brille en Tanzanie

L’artiste a honorablement représenté le Cameroun à Zanzibar, début février, au cours du Sauti Za Busara, un des festivals de musique parmi les plus courus du continent.

Sa présence au Sauti Za Busara de Zanzibar en Tanzanie était déjà spéciale bien avant que Lydol ne pose ses valises dans ce pays d’Afrique australe. En 16 ans d’existence, ce prestigieux festival international de musique en grande ascension sur le continent n’a jamais accueilli de slameurs. Lydol devient ainsi la première slameuse invitée à cet événement tenu du 7 au 10 février derniers. Lydol a fièrement représenté son pays et en particulier les jeunes. Sa prestation en clôture du Sauti Za Busara a donné des frissons au public présent ce soir-là, au lieudit Stone Town.


Read also : Préservation du patrimoine documentaire : en quête de solutions

Beaucoup découvraient cet art oratoire qu’est le slam, emmené par un de ses porte-flambeau les plus actifs en Afrique. Sa reprise de « Waka Waka » des Zangalewa a transporté les spectateurs tanzaniens, en même temps qu’elle leur a révélé les origines camerounaises de ce succès mondial. Ces spectateurs sont également allés à la découverte des titres phares de son album « Slamthérapie» sorti en 2018 (« Amina », « Smile at me », « Le ndem »…), mais aussi d’inédits (« You are », « Masao ») à savourer dans un deuxième album à venir. Le tout pour un final fort en émotion.


Read also : Préservation du patrimoine documentaire : Yaoundé accueille une conférence internationale

Membre du collectif 237 Paroles et organisatrice d’ateliers de formation comme Science Slam Cameroun et Style haut à stylo, elle a pris l’habitude de faire briller l’art oratoire camerounais hors des frontières nationales. Sa voix et surtout « ses mots pour soigner les maux », comme elle aime le rappeler, ont été entendus à travers plusieurs festivals : The Spoken Word Project (Angola), Poetry Africa Festival (Afrique du Sud), Scènes expérimentales (Sénégal), Ndjam s’enflamme en Slam (Tchad), L’Afrique a un incroyable talent (Côte d’ivoire), Printemps des poètes (France), etc. Lydol continue sa conquête du monde par la force du slam.


Read also : Livres : la diaspora n’est pas une vache à lait

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category