Footbal féminin: le Minsep encourage les Lionnes

C’était lundi dernier à Mbankomo dans le cadre d’une visite au Centre d’excellence de la Confédération africaine de football.

Solidarité-combativité-discipline. Trois maîtres-mots qui ont été prescrits lundi dernier aux joueuses de la sélection nationale féminine fanion par le ministre des Sports et de l’Education physique, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi. C’était lundi dernier au cours d’une visite d’encouragement aux 32 joueuses ayant entamé la première phase de préparation de la Coupe du monde féminine prévue en juin prochain en France.

Aux Lionnes, le Minsep a précisé l’objet de sa présence au Centre d’excellence de la Confédération africaine de Mbankomo. « Cette venue a pour but de vous rappeler la préoccupation permanente du gouvernement de la République qui essaye de s’assurer que vous bénéficiez des conditions idoines de préparation », a-t-il indiqué.

Label d’excellence dans la pratique du football féminin sur le continent, les joueuses ont été félicitées par le Minsep pour les efforts consentis dans la conquête de ce statut. Il a recommandé aux Lionnes de rester friandes d’excellence car elles peuvent mieux faire. L’équipe devra surtout rester focalisée sur sa préparation et minorer les questions liées à leur prise en charge. Par ailleurs, le patron des sports a promis de poursuivre le suivi de la sélection nationale féminine fanion à travers d’autres visites.

Le passage du Minsep de lundi dernier s’est déroulé en présence du président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Seidou Mbombo Njoya. Ce dernier a réaffirmé l’engagement de l’instance fédérale à garantir des conditions de préparation optimales aux joueuses, à travers quatre phases de préparation. A cet effet, le président de la Fecafoot a annoncé la participation du Came roun, en avril prochain, à un tournoi international amical en Chine.

En attendant, les principaux acteurs de ce premier regroupement entamé le 5 février dernier ont salué sa haute intensité et son bon déroulement. Il s’agit notamment de la représentante des joueuses, Augustine Ejangue Siliki et du sélectionneur national, Alain Defrasne Djeumfa. Seul souci relevé par ce dernier, l’indisponibilité des joueuses professionnelles pour l’harmonisation du programme de travail. Ce premier stage de préparation s’achève ce mercredi.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category