Lutte contre les fistules obstétricales: 25 patientes seront opérées au CHU

C’est dans le cadre d’une campagne initiée par l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale.

C’est une ambiance de salle de classe qui règne au Centre hospitalier universitaire (Chu) de Yaoundé depuis le 25 février dernier. Des spécialistes étrangers édifient 38 professionnels de santé sur les techniques de prise en charge physique et psychologique des fistules obstétricales. C’est dans le cadre d’une campagne initiée par l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (Oceac), en collaboration avec l’Institution universitaire Suisse, Geneva Fondation education and resaerch (Gfmer) et le Centre inter Etats d’enseignement supérieur en santé publique d’Afrique centrale (Ciespac). Sur les cinq jours que va durer cette campagne, deux seront réservés à la formation théorique et le reste a l’opération de 25 patientes sélectionnées au préalable. Selon les spécialistes, la fistule obstétricale est une complication liée à un accouchement difficile ayant provoqué une fissure entre les voies urinaires et la paroi vaginale ou entre le tube digestif et l’organe sexuel de la femme, entraînant la perte involontaire par voie vaginale des urines et des selles. Les femmes victimes de ce dysfonctionnement font souvent face à des difficultés sociales. Lundi 25 février 2019 , lors de la cérémonie officielle de lancement de la campagne, le directeur exécutif de l’Oceac, Dr. Manuel Nso Obiang Ada a expliqué que « les fistules obstétricales font partie des causes majeures de mortalité maternelle, surtout chez les populations pauvres. Malgré les efforts consentis par les Etats, force est de constater qu’il demeure des faiblesses. D’où l’initiation de ce projet ». Le Pr. Samuel Kingue, conseiller technique au ministère de la Santé publique, représentant son ministre, a quant à lui apprécié l’initiative et a exhorté le personnel de santé en formation à acquérir les connaissances qu’ils mettront en pratique pendant toute leur carrière professionnelle. La mise en oeuvre de cette campagne qui démarre au Cameroun se fera d’une manière tournante dans tous les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale , suivant un calendrier adopté de commun accord avec la Gfmer.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category