Salaires impayés des joueurs: le comité ad-hoc en mode prolongations

Nous devons gagner au moins le défi de l’organisation en veillant, chacun à son niveau, à ce que les Jeux universitaires se déroulent dans des conditions optimales de réussite, pour notre fierté à tous, tant individuelle que collective ». Le gouverneur de la région de l’Ouest, Augustine Awa Fonka, l’a ainsi déclaré lundi dernier dans son allocution de lancement des préparatifs de la 22è édition des Jeux universitaires (JU).

Une compétition que va abriter l’université de Dschang (UDS), du 4 au 11 mai prochain. Selon le Pr Roger Tsafack Nanfosso, recteur de l’université de Dschang, la principale innovation de cette édition, sera son déroulement sur trois sites, notamment les Campus de la dite université installés dans les localités de Foumban, Bandjoun et Dschang. Une innovation visant à faire de ces jeux de la « dynamique collective », un moment de partage entre la communauté universitaire et les populations et une autre occasion de consolidation du vivre-ensemble entre les Camerounais qui, d’horizons divers, vont vivre cette compétition sportive nationale.

Cette multiplication des sites, d’après Augustine Awa Fonka, nécessite l’implication des représentants de l’Etat à tous les niveaux. 23 commissions ont ainsi été constituées. Elles doivent se mettre en ordre de bataille pour une bonne préparation sur tous les plans. Le plan interne concerne la préparation des athlètes de l’institution hôte, tandis que le plan global concernera la mise en concordance des moindres détails liés à l’organisation.

Le président du comité local d’organisation a invité les différentes commissions à boucler leurs plans de travail au plus vite. L’accent a été mis sur le travail pointu que doivent mener les commissions de sécurité, de logistique, d’hébergement et de restauration entre autres, pour éviter le moindre incident qui pourrait entacher la réussite de ces Jeux universitaires.

Le gouverneur Augustine Awa Fonka, président du comité local d’organisation, a lancé lundi dernier, les préparatifs de la compétition prévue en mai prochain à Dschang. Le comité d’local d’organisation à pied-d’œuvre. Honoré FEUKOUO L’Ouest Le comité ad-hoc en mode prolongations Il faudra encore attendre 15 jours pour connaître les résolutions du comité ad hoc mis sur pied à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) pour plancher sur l’affaire des salaires et impayés des joueurs.

Une prorogation de deux semaines qui tranche avec la date du 1er mars, qui avait été annoncé dans un premier temps comme délai de rigueur, au moment de la mise sur pied dudit comité. La correspondance adressée par la FIFA relative à cette affaire donnait à la Fecafoot jusqu’au 4 mars pour lui fournir un rapport résumant les mesures prises à cet effet

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category