Visite technique automobile: un opérateur pour combattre les rraudes

Il est également chargé du bon fonctionnement des opérations.

6000 personnes sont mortes au Cameroun en 2018 des suites d’accidents de la circulation. Ces accidents pour la plupart étaient dus à la négligence et l’inconscience des conducteurs qui souvent ne possèdent pas des documents fiables.

A l’issue de l’examen des différents rapports d’audits des centres de contrôle technique automobile, analyses effectuées par les services techniques du ministère des Transports, un constat fait état d’une activité de contrôle technique sujette à de nombreux dysfonctionnements, manquements et insuffisances.

Notamment dans l’émission frauduleuse des vignettes de visite technique automobile, de trafic ainsi que de contrefaçon desdits documents. En dehors de pertes en vie humaine, l’on note sur le plan économique un manque à gagner dans les caisses de l’Etat de près d’un milliard de F par an.

Pour inverser la tendance, le ministre des Transports (MinT), Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a tenu vendredi à Yaoundé une concertation avec les promoteurs des centres de contrôle technique et présenté le nouvel opérateur qui sera chargé de la sécurisation des vignettes des visites techniques automobile sur l’étendue du territoire. Il s’agit de la société Prooftag-Catis.

Selon le MinT, le système qu’il propose va interconnecter tous les centres de visites techniques au ministère. Il veillera à l’amélioration de la qualité de contrôle technique et la vérification de l’effectivité desdites opérations. Clément Kaiser, directeur général de Prooftag-Catis assure que son entreprise va permettre de sauver des vies.

« Chaque vignette automobile va devenir unique et impossible à dupliquer. Cette vignette va pouvoir être contrôlée n’importe où sur le territoire à l’aide de Smatphone et de lecteurs qu’on mettra à disposition », soutient-il.

Autre point positif de cet outil, l’accès aux informations qui ont permis de délivrer ce contrôle technique. Au-delà de cette sécurisation physique, l’on apprend qu’une solution informatique a également été déployée et permettra de tracer toutes les opérations qui ont lieu.

Toutefois, il ne s’agit pas pour la société de se substituer aux centres de contrôles techniques ou de travailler contre, mais plutôt d’apporter de la transparence et de la visibilité sur ce qui se fait actuellement, rassure le responsable de Prooftag-Catis.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category