Douanes: nouvelle bataille contre la fraude

Option recommandée vendredi le 1er mars 2019 après cinq jours de travaux sur la maîtrise et le contrôle de la valeur.

Une meilleure maîtrise de la valeur en douane contribue à atteindre les objectifs budgétaires. Ceci en mettant correctement en oeuvre les aspects réglementaires, en accélérant le dédouanement des marchandises, en optimisant les contrôles, en renforçant la compétitivité des entreprises, en apportant une incidence décisive à la vision d’émergence de l’économie régionale. C’est à cette conclusion qu’est parvenu vendredi 1er mars dernier Georges Mendouga, chef de secteur des Douanes Littoral I, au terme d’un atelier régional de cinq jours, sur le renforcement de la maîtrise et du contrôle de la valeur en douane.

Le chef secteur, qui représentait le directeur général des Douanes à cette cérémonie de clôture, a estimé les fonctionnaires de cette administration venus de divers pays d’Afrique centrale désormais mieux aguerris pour leurs missions. Dorénavant, a-t-il indiqué, la réappropriation de la fonction d’évaluation en douane aura une plus forte visibilité, la base des données sur la valeur en douane sera constituée et correctement utilisée. Et en même temps, les contrôles de la valeur seront approfondis a priori et a posteriori.

Il est question de saisir l’occasion de ce nouveau départ pour davantage mutualiser les forces, afin que les uns et les autres servent « les intérêts de la région [Afrique centrale], dans un esprit d’ouverture et de concertation permanente», ajoutera le représentant du Dg des Douanes camerounaises. « Ensemble, vous lutterez plus efficacement contre les fraudes sur la valeur des marchandises importées. Ensemble, vous pouvez accélérer les aspirations de nos administrations douanières et de nos peuples », a souligné Georges Mendouga. Il sera toujours possible de commencer une évaluation dans quelques jours, à l’occasion de la 24e conférence des directeurs généraux des Douanes de l’Afrique occidentale et centrale, prévue du 13 au 15 mars 2019 à Bangui en République centrafricaine.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category