Energie électrique : Nomayos et ses environs mieux alimentés

Le raccordement du poste abaisseur au réseau de transport de l’électricité hier, devrait permettre d’alimenter les usines industrielles de la zone, mais aussi les ménages environnants.

Plus qu’une heure et l’énergie électrique interrompue depuis les premières lueurs de la matinée dans les régions du Centre et du Sud devra être de retour. Hier mardi, les ouvriers effectuant les travaux au poste abaisseur de Nomayos s’activent donc pour être dans les délais. Le retour de l’électricité est pour 12h. Ils y sont depuis le matin pour procéder au raccordement du poste abaisseur de Nomayos au réseau de transport de l’électricité.

« Les travaux consistent au raccordement de la nouvelle ligne qui va alimenter l’usine de Cimencam sur la ligne existante Oyomabang-Ahala. C’est une ligne d’à peu près 2 km qui va alimenter le poste de transport de l’usine de production. Les travaux étant suffisamment avancés au poste, il est question de le raccorder à la ligne existante pour pouvoir énergiser le poste de transformation et permettre l’alimentation du client Cimencam », explique Emmanuel Mbella, chef de projet volet HTB Nomayos.

Si la nouvelle usine de production du ciment est le principal bénéficiaire de l’opération, les populations environnantes vont également en tirer profit. « Le poste prévoit quatre départs dans la zone. On va améliorer l’alimentation au niveau du départ de Makak. Il y aura un départ pour Mbankomo. Il y aura aussi le départ pour arroser les riverains, un autre départ va rentrer vers le poste d’Ahala pour permettre la souplesse d’exploitation. Donc, faire en sorte que s’il y a un problème au niveau de Nomayos, Ahala puisse reprendre les charges », affirme Emmanuel Mbella.

D’où l’amélioration de la qualité de service tel qu’indiqué dans un communiqué du ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba. Il y précise que le nouveau poste va, en plus stabiliser et fiabiliser l’alimentation en énergie électrique dans les localités de Mbankomo, Makak, Nomayos mais aussi les quartiers périphériques de Yaoundé tels Ahala, Afanoyoa, Meyo, Messamendongo. Les opérateurs économiques souhaitant s’installer dans la nouvelle zone industrielle de Yaoundé Ouest peuvent également être rassurés : la couverture en énergie électrique sera effective grâce à ce nouveau raccordement.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category