Canal2'OR: Chantal Biya célèbre les artistes

avatar

L’épouse du chef de l’Etat a présidé samedi à Yaoundé l’acte 12 de la cérémonie des récompenses.

Pour la troisième fois consécutive, elle était là. Radieuse dans une robe rouge en dentelle sertie de strass, Chantal Biya a apporté un cachet particulier à l’événement. Un événement, qui, depuis 15 ans, récompense le mérite artistique, célèbre les prouesses et le talent. Elle lui a donné une onction de crédibilité, de sérieux. Lorsque la First Lady effectue son entrée dans la salle des spectacles du Palais des Congrès de Yaoundé, les choses sérieuses peuvent commencer. Il est 20h50.

La cérémonie s’ouvre sur un tableau artistique mené par de jeunes pousses de la chanson camerounaise (Sandrine Nnanga, Taty Eyong, Verushka, etc.) effectuant des reprises des classiques d’Ali Baba, André Marie Tala, Les Têtes Brûlées, Mbarga Soukouss, Ange Ebogo. Le tableau est clôturé en beauté par un final symbolisant un Cameroun riche et uni de sa diversité culturelle. Une belle brèche ouverte au sénior Elvis Kemayo qui entonne son «Ô Cameroun». Le public est en liesse. Les 16mn d’open show l’ont mis en appétit. Le trio de présentateurs peut démarrer la séquence du palmarès. Dans le carré des artistes nommés, l’on se cale bien sur sa chaise.

Les mines enjouées, il y a quelques minutes encore, se serrent. Les cœurs battent. John Duchant sera le premier à être libéré de ce stress. Il est sacré meilleur artiste gospel avec son titre «Me voici tout». Charlotte Dipanda reçoit le prix de l’artiste de World music. En son absence, son représentant se chargera de récupérer le trophée des mains de Dinaly. L’une des scènes saisissantes de cette cérémonie se jouera pendant l’attribution du prix du meilleur réalisateur de vidéogramme. Le trophée est décerné à Dr Nkeng Stephen. Le lauréat est accompagné par tous les artistes dont il a signé la réalisation des clips. Un tableau touchant qui a ému la chanteuse ivoirienne Josey, invitée de cet Acte 12.

Autre moment fort, le sketch de Moustik Karismatik. Le meilleur humoriste de cette édition a servi une ode à la tolérance et au vivre ensemble, comme pour dire «Stop au tribalisme». Pendant quatre heures d’horloge, les lauréats seront dévoilés dans une orchestration entrecoupée d’intermèdes musicaux. Roga Roga, Salatiel, John Duchant, Coco Argentée, Josey, Tenor, KO-C, Locko, Mr Leo, et l’incontournable Nyangono du Sud raviront le public. Daphné, la plus couronnée de cette édition avec quatre prix, repartira comblée et émue aux larmes. Comblé l’a également été le public à la fin de cette cérémonie dont le niveau technique a été relevé cette année.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category