9 boutiques réduites en cendres

Les éléments du 20e groupement des sapeurs pompiers ont fait face à deux incendies ce dimanche 10 mars 2019, au marché des Pommes puis au Marché central. Selon des informations obtenues par CT, le premier s’est déclenché dans l’espace marchand dédié aux pommes aux environs de 2h du matin, consumant 7 boutiques de vente de denrées alimentaires, de sacs de marché et de vêtements.

Celui du Marché central a commencé vers 8h le même jour, brûlant complètement deux échoppes de vente de vêtements et autres accessoires de mode. L’intervention des soldats du feu a permis de circonscrire les flammes et d’éviter un embrasement plus grand.

Si aucune perte en vie humaine n’a été signalée, les dégâts matériels quant à eux sont très importants: on les évalue ainsi à plusieurs millions de francs. Pour le commandant de compagnie du 20e groupement, le capitaine Afuh, nombre de ces commerces ne respectent aucune norme, les installations sont anarchiques et à la moindre étincelle c’est l’embrasement.

Le colonel Mikaïla, commandant le 20e groupement des sapeurs pompiers, a quant à lui mis en exergue l’exigüité des espaces marchands. Sur environ 40m2 on peut retrouver une dizaine de boutiques. Cet incendie survient deux semaines après celui du marché Congo, qui a consumé près de la moitié de cet espace marchand et plongé les commerçants dans le désarroi total.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category