Musée national: le Conseil de direction au travail

Cette instance s’est réunie pour la toute première fois hier à Yaoundé autour de son président, le ministre des Arts et de la Culture, Bidoung Mkpatt.

Les membres du Conseil de direction du Musée national ont tenu leur toute première session hier à Yaoundé. C’était sous la présidence du ministre des Arts et de la Culture (Minac), Bidoung Mkpatt. Y prenaient part : Raymond Assombang, directeur du Musée national qu’assistait Mahamat Abou Ousmane, directeur adjoint. Dans son propos liminaire, le Minac a tenu à repréciser le rôle de chacun.

L’objectif étant de redorer le blason de ce lieu mythique, véritable réservoir de trésors culturels et traditionnels du Cameroun. « Cette première session ouvre un nouvel horizon aux activités de conservation et de valorisation des collections d’intérêt historique et ethnographique, devant sortir la gestion du Musée national de l’approximation et de la confusion, pour en faire un outil efficace au service de la mémoire collective », a souligné Bidoung Mkpatt.

Le Minac a par ailleurs rappelé qu’au-delà de la conservation et de la valorisation des collections d’intérêt, cette institution est un cadre d’expression, de partage et d’échanges d’expériences entre les professionnels. Il est également un outil d’intégration, de cohésion et d’unité nationale, ainsi qu’un instrument de promotion du multiculturalisme et du vivre ensemble. Le ministre des Arts et de la Culture a exhorté les membres du Conseil à impulser une nouvelle dynamique au sein de cette institution dont l’importance n’est plus à démontrer et d’en faciliter la réalisation des missions multiformes qui lui sont assignées. « Les statistiques de visite montrent de façon expressive le travail accompli. Ainsi, il nous revient de doter la direction du Musée national d’outils lui permettant de se surpasser pour rentabiliser davantage cette plateforme et rendre ce lieu mythique plus attractif que par le passé », a souligné le Minac. Les ambitions de l’équipe dirigeante du Musée national ont été dévoilées au cours des travaux par le président du Conseil. Il s’agit, entre autres, du lancement de la troisième phase de réhabilitation de la réserve du Musée national, de l’ouverture de la boutique de cette institution pour permettre aux visiteurs de disposer de souvenirs de voyage, de l’ouverture d’une photothèque. Service qui permettrait au Musée national d’avoir une exclusivité sur la production photographique au niveau de l’esplanade et du perron. Ceci afin de créer des emplois et des activités génératrices de revenus.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category