Nécrologie:Mélanie Betebe a cassé sa plume

Le grand reporter de la Crtv s’est éteint mercredi 13 mars à Paris des suites de maladie.

Mélanie Betebe Mbia est décédée hier à Paris en France, des suites de maladie. Elle y a été évacuée le mois dernier à cause de sa santé de plus en plus déclinante. Au siège de la Cameroon Radio and Television (Crtv) à Mballa II, c’est la consternation totale. C’est le même climat dans les locaux de l’hebdomadaire « Baromètre communautaire », sis à Nsam dont elle était par ailleurs directeur de publication. Mais ici, « on essaie de garder le moral car l’entreprise doit survivre à son fondateur », déclare Philippe Nsoa, rédacteur-en- chef.

Collègues et amis reconnaissent à Mélanie Betebe des qualités humaines et professionnelles exceptionnelles. « C’était une journaliste disponible tant affectivement que professionnellement. Elle trouvait toujours du temps pour relire les articles des cadets. Elle les réorientait sans jamais frustrer. C’était vraiment une épaule pour certains d’entre nous», déclare Martine Noelle Ndengue, chef du service société à la Crtv.

Pour sa famille, en tant qu’aînée d’une fratrie de trois, Mélanie était le pilier. « Elle s’est occupée de nous tous parce que nos parents sont partis alors que nous étions encore bien jeunes. Nous avons perdu une mère dans tous les sens, un vrai bouclier », reconnaît sa soeur cadette, Sylvie Mbia. Au moment où Mélanie Betebe quitte la scène, elle a 48 ans.

Elle exerçait les fonctions de Grand reporter et chef du service Cemac à la Crtv-tv. L’ex présentatrice de l’émission dominicale « Scènes de presse » à la Crtv, que ses collègues appelaient affectueusement « Tata Mel », laisse derrière elle des confrères sans voix, des employés désespérés et une fille désemparée.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category