Cameroun – Tchad: une fraternité bien entretenue

Partageant une longue frontière commune, les deux pays restent également liés sur de nombreux plans.

« Nous avons tellement de choses en commun que le terme de « fraternité » est insuffisant pour traduire notre relation. Il faudra en inventer un autre ». Ainsi s’exprimait le président Paul Biya au palais de l’Unité le 22 mai 2014 lors du toast prononcé à l’occasion de la visite d’amitié et de travail de son homologue tchadien, Idriss Deby Itno. Des propos qui traduisent donc à eux seuls la qualité des relations entre le Cameroun et le Tchad. Deux pays que tout rapproche : l’histoire, les coutumes, les cultures, les économies, les politiques. Pour traduire cette amitié, l’on peut citer le pipeline qui relie les deux pays, et qui permet surtout au Tchad, qui n’a pas de façade maritime d’exporter son pétrole. Ce qui permet, par ailleurs, au Port de Douala d’être aujourd’hui la porte d’entrée des marchandises importées par le Tchad. Le Cameroun et le Tchad réaffirme, par ailleurs, leur volonté d’accroître leurs échanges avec la construction attendue de la ligne de chemin de fer reliant les villes de Ngaoundéré au Cameroun à la capitale tchadienne N’djamena.
Les deux pays sont tellement liés qu’ils en viennent à partager les mêmes problèmes. C’est le cas aujourd’hui avec la guerre contre la secte islamiste Boko Haram. Des deux pays, si le Cameroun a été le premier touché par les exactions de la secte islamiste, l’on a constaté que le Tchad a été le premier à mobiliser ses troupes aux côtés des forces de défense et de sécurité. Lors de l’accident ferroviaire survenu à Eséka le 21 octobre 2016, outre le message de condoléances adressé à son homologue camerounais, le président Idriss Deby Itno a effectué le déplacement de Yaoundé du 28 au 29 octobre 2016 pour transmettre la compassion du peuple tchadien. Sur le plan diplomatique, le Cameroun et le Tchad entretiennent des relations depuis 1960. Les relations entre les deux Etats sont marquées par l’existence d’une vingtaine d’accords et de traités de coopération. Sur le plan culturel et des échanges universitaires, le Cameroun accueille de nombreux étudiants tchadiens dans ses universités.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie