Campagne de santé oculaire: près de 200 personnes âgées aux petits soins

Elles étaient à peu près 200 personnes âgées à avoir répondu présent à la cérémonie de lancement de campagne de soins oculaires gratuits organisée samedi dernier par le ministère des Affaires sociales et ses partenaires. C’était au Centre d’accueil des missionnaires de la charité de Simbock à Yaoundé.

Sur fauteuil roulant, accompagnés d’un guide, munis d’une canne pour personnes âgées, ou sur leurs deux pieds, ces hommes et femmes du troisième âge pour la plupart, sont allés chercher la guérison. « Je ne vois plus du tout ». « Je n’arrive pas à lire ». « Mes yeux démangent ». « J’ai l’impression qu’un verre marche dans cet oeil »… Autant de plaintes entendues au cours des consultations faites par la vingtaine de médecins camerounais et ceux de la 19e mission chinoise Shanxi Chine, venus de l’Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé.

Ces derniers, pour répondre aux multiples sollicitations des malades souffrant tantôt de conjonctivite, de cataracte, de glaucome, kératocône, chalazion, orgelet, DMLA. Dégénérescencemaculaire liée à l’âge, zona ophtalmique...,ne sont pas venus les mains vides. En plus des consultations gratuites faites au cas par cas, ces malades ont bénéficié entre autres des collyres, des comprimés et de lunettes de lecture pour leurs soins.

Le lancement de cette campagne de consultations ophtalmologiques en faveur de cette tranche d’âge intervient après un constat. Selon le rapport mondial de l’OMS sur le vieillissement, le nombre de personnes âgées qui était de 900 millions en 2015 passera à deux milliards d’ici 2050. Au Cameroun, selon les données du Bureau central de recensement et d’étude de la population (Bucrep), cette population est estimée à plus d’un million d’âmes.

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category