Ligue 1: Union et UMS mènent la danse

Les deux clubs ont terminé en tête de chacune des deux poules du championnat dont la phase aller s’est clôturée dimanche dernier

La phase aller du championnat national d’élite Ligue 1 s’est achevée dimanche dernier à l’occasion de la 9e journée. L’occasion de faire un arrêt sur la formule choisie cette année. A savoir, une compétition en poules, suivie de play-offs pour déterminer le champion et les trois relégués. Il est en effet question de rattraper le retard pris au démarrage du championnat, en raison notamment de batailles entre le Syndicat des clubs d’élite du Cameroun et la Ligue de football professionnel du Cameroun.

Du coup, les matchs s’enchaînent rapidement. Au cours de la phase aller, 138 buts ont été inscrits dont 85 pour la poule A. S’il fallait un seul champion pour cette phase aller, ce serait sans conteste Union de Douala. Avec ses 14 points, le club de Franck Happi a été le meilleur des 18 engagés. Mieux, dans une poule A où se trouve Coton Sport de Garoua, le champion en titre, peu auraient parié sur les Nassaras. D’autant que la saison avait commencé par une lourde défaite 3-0 face au TKC. « Les automatismes n’étaient pas bons mais les enfants ont évolué », a reconnu Love Kestelot Pogne, l’entraîneur. Union a donc pris la mesure de la compétition, se permettant même une victoire 1-0 sur l’équipe de Garoua qui n’a remporté aucun match à l’extérieur durant la phase aller.

A deux points du premier et à égalité avec Dragon, Bertin Ebwelle sait qu’il va falloir faire mieux pour accrocher l’une des trois places qualificatives pour les playoffs qui désigneront le champion 2019. D’autant que derrière, tout le monde a encore une chance. Même si Colombe et PWD (9 points chacun) et le TKC, qui a mis fin à une série de six matchs sans victoire dimanche dernier, sont sous la menace des barrages pour déterminer les relégués. Lentement mais sûrement, UMS de Loum poursuit son chemin en Ligue 1.

L’équipe a terminé en tête de la poule B après la phase aller, avec 13 points. Elle a surtout profité de la défaite de Stade Renard face à YOSA lors de la 9e journée pour prendre les commandes. YOSA et Stade Renard complètent le podium avec 12 points chacun. En bas de tableau, la situation est assez inconfortable pour Eding Sport de la Lekié, actuel avant-dernier. Le champion du Cameroun 2017 a de la peine à se lancer et a procédé à des changements avec notamment l’arrivée de Minkréo Birwe à la tête de la direction technique. Question de démarrer la phase retour sur de nouvelles bases. De son côté, Unisport, dernier, attend toujours sa première victoire de la saison.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category