Course de pirogues: Ngand’Abolo vainqueur

Cette équipe des pagayeurs venue de Douala a remporté la finale au Lac municipal mercredi dernier.

Inédit. Une course de pirogues au Lac municipal de Yaoundé. L’ambiance est inhabituelle pour ce coin de la ville. Des pagayeurs, sous les ovations du public et des supporters, sont à fond dans leur élan. On se serait presque cru sur les berges du Wouri. C’était mercredi dernier au cours de la finale de course de pirogues organisée sur cet espace nautique devant une foule immense au rang desquels le ministre d’Etat, ministre de la Justice, Garde des sceaux, Laurent Esso, celui de la Culture, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi et des Enseignements secondaires, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehé, tous des dignes fils « Sawa ». Georges Kyriakides, reconnu comme le créateur de ce lac, était lui aussi de la partie. Dans cette foule composite, certains n’en croient pas leurs yeux. « C’est un spectacle intéressant et divertissant et nous tirons un chapeau au ministre des Arts et de la Culture pour cette innovation au Fenac », se réjouit Bertrand Amougou, étudiant. Même les élèves n’ont pas résisté au charme de cette attraction d’un instant, celui d’un festival. Pour l’occasion, le petit commerce s’y est installé dans une ambiance conviviale. Danses traditionnelles et chants Sawa ont également alimenté cet instant. 
Au sein des équipes, certains pagayeurs tous habillés en T-shirt et bermuda s’encouragent qui avec des cris de ralliement pour certains et d’autres par quelques gorgées de bière. L’important, noyer le stress de la compétition et se donner un peu plus de tonus. Aux prises pour cette finale, neuf groupes composés de 15 pagayeurs par pirogue pour les différentes embarcations : Kribi, Limbé, Monatélé, Mbalmayo, Ayos, Ewodi Junior, Gic Idéal, Ngand’Abolo et Edéa. Après la séquence des demi-finales, trois groupes ont été retenus pour la finale après avoir été en tête après deux tours et demi en aller-retour du lac. Et c’est la pirogue du groupe Ngand’Abolo qui a remporté le trophée avec 350 000 F suivi d’Ayos gagnant de 250 000 F et de Kribi qui a empoché 150 000 F. « Nous espérons que de tels événements vont encourager le réaménagement rapide de ce lac qui est un très bel espace d’attraction », conclu Marlène Onguéné, riveraine. Un instant de détente fort apprécié.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie