Action sociale de la première dame: un hommage bien rythmé

L’ode parue pour la première fois en 2012 a été rééditée à l’occasion de la tenue du colloque.

Les photos de la pochette renseignent d’emblée que l’œuvre est dédiée à la première dame du Cameroun. Le titre de la chanson le confirme: « Hommage mérité à la présidente-fondatrice du CERAC ».  Un mélange de Jazz, de salsa, de sonorités d’ici et d’ailleurs pour magnifier les œuvres sociales de Chantal Biya. La version vidéo de l’opuscule déroule par les images, la chaîne de solidarité de la Première dame dans les divers milieux où elle exprime son action de bienfaisance : Au CERAC  mais aussi à Synergies africaines, au Centre international de référence Chantal Biya, etc. 
La chanson résume ses luttes contre les souffrances et l’indigence. Elle retrace la mobilisation autour d’elle pour la quête du développement au profit des femmes et des enfants. A l’Ecole des Champions, le vidéogramme la montre festoyant avec les tout petits, allant même jusqu’à exécuter le mouvement d’ensemble avec eux. Au Centre-mère et enfant, on revoit le visage d’une mère attentionnée et consolatrice, offrant du sourire aux enfants affligés. Dans les zones rurales où arrivent ses provisions, on découvre « la femme des champs » de Camara Laye qui n’oublie pas ses sœurs de l’arrière-pays à qui elle envoie du matériel agricole, si ce ne sont les équipements hospitaliers pour une meilleure prise en charge. 
L’auteur-compositeur, Bernard Yossa affirme s’être avant tout inspiré de son militantisme qui date de ses années à l’université et de son attachement au Renouveau. « Cette chanson, est avant tout un mode de communication pour vulgariser le travail de la première dame au Cameroun et ailleurs ». 
L’œuvre n’est pas commerciale. Faut-il le souligner, elle est sortie en 2012 et à l’occasion du colloque sur les « Droits fondamentaux et politiques de solidarité au prisme de l’action sociale de la Première dame du Cameroun » qui s’est ouvert jeudi à Yaoundé, elle a été rééditée.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie