Ngaoundéré:Un prêtre assassiné

Le corps du Père Jean Marius Toussaint Zoumaldé a été retrouvé dans la nuit de mardi à mercredi dernier.

Selon toute vraisemblance, le religieux capucin d'origine centrafricaine a été victime d'une agression. En effet, dans la nuit de mardi à mercredi dernier, il est arrivé à Ngaoundéré en provenance de la République centrafricaine, où il a présidé un séminaire de formation. Il était question pour le religieux d'y passer la nuit avant de rejoindre le Tchad le lendemain matin. Dès son arrivée, le Père Jean Marius Toussaint Zoumaldé s'est d'abord rendu à la Maison d'accueil des soeurs où il n'y avait plus de chambre libre pour l'accueillir.

Il se rend ensuite à la Procure à quelques pas de la Cathédrale où il installe ses affaires avant de ressortir en compagnie d’un conducteur de moto pour chercher de quoi manger. C'est au cours d'une patrouille de la police, peu avant minuit que son corps sera retrouvé sans vie non loin du collège Mazenod.

Le Père Jean Marius Toussaint Zoumaldé a été professeur au séminaire Saint-Laurent de Bouar, dans le nord-ouest de la République centrafricaine. Ce prêtre a également dirigé la radio communautaire Siriri dans la même ville.

Quelques années plus tard, il rejoint le diocèse de Gore au Tchad où il officie dans la paroisse de Saint Yves de Baibokom. Six prêtres de sa congrégation sont arrivés mercredi dernier pour rapatrier la dépouille du prélat à Bouar pour inhumation. A Ngaoundéré, les enquêtes se poursuivent.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category