Coopération universitaire : Yaoundé II et Paris Saclay unies

Le partenariat signé hier à Soa entre les deux institutions cible la formation et la recherche scientifique.

L’Université de Paris Saclay et l’Université de Yaoundé II-Soa ont signé une convention académique lundi, au campus de Soa. Le partenariat qui se veut gagnant-gagnant vise la mobilité des enseignants et des étudiants des deux universités.  « Nos étudiants pourront s’inscrire en même temps ici à Soa et à Paris. Ils auront cet avantage d’avoir les diplômes dans les deux institutions. Ils auront la possibilité d’avoir des bourses de recherche… », a souligné le Pr Mol Nang, vice-recteur de l’UY II-Soa.


Read also : Education : de nouveaux établissements dans le secondaire

Alors que l’UYII-Soa multiplie des stratégies pour se hisser au pôle de l’enseignement universitaire, notamment pour ce qui est du « technopole des sciences sociales », cette convention renforcera sans doute les politiques jusque-là initiées par le recteur Adolphe Minkoa She. Grâce au travail de collaboration et de partage d’expertises sur la recherche et la formation entre les deux institutions, les résultats escomptés seront visibles d’ici quelques années, promet-on.


Read also : Yaoundé : deux nouveaux cas de poliomyélite notifiés

Bonne nouvelle : cette convention tiendra aussi compte de l’employabilité et de l’insertion des jeunes en milieu professionnel. « Les formations diplômantes vont correspondre aux besoins du Cameroun. Nous avons des collaborations en droit et en économie. Certaines collaborations en recherche et en formation sont déjà lancées. Mais il est clair que les sciences politiques, la gestion et tous ce qui est internationalisation font parties des deux universités », mentionne Sylvie Retailleau, présidente de l’Université Paris Saclay. Le partenariat a une validité de cinq ans renouvelables.


Read also : Entrée à la Gendarmerie nationale : ça se bouscule

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category