Dialogue de sortie de crise au Vénézuela : une option lucide

Le gouvernement vénézuélien et son opposition ont choisi de privilégier le dialogue pour dénouer la crise qui perturbe le pays depuis trois ans. Le rapprochement des positions des deux camps rivaux a été rendue possible grâce à la médiation des anciens présidents panaméen et dominicain ainsi que celle du secrétaire général de l’Union des nations sud-américaines, d’un ancien Premier ministre espagnol et du représentant  du Vatican.
Bien qu’improbable il y a quelques mois, le dialogue entre le gouvernement et  l’opposition réunie sous la bannière de la Table de l’unité démocratique s’impose. Quand on sait que le Venezuela est à l’agonie puisqu’il est confronté à la chute des cours du pétrole qui constituent les 95 % de ses revenus. Quand on sait également que l’inflation s’envole au point d’atteindre 475 %  et risque d’exploser à 1660 % l’année prochaine, le rapprochement suscité par la médiation est encourageant car il est susceptible de déboucher sur des solutions consensuelles. Cette option est d’autant plus lucide que le procès en destitution visant à faire débarquer le président Nicolas Maduro par le parlement a échoué. Avec la pression de la rue, l’opposition qui contrôle le parlement avait initié une procédure de référendum révocatoire pour démettre  le  chef de l’Etat à mi-mandat par le canal du suffrage universel. La procédure de révocation a tourné court car  le conseil national électoral, qui est proche du président de la République, ne l’a pas validée. Les Vénézuéliens ont compris qu’ils ne gagnent pas du tout en  multipliant des combats au sein des institutions de la République ainsi qu’entre les partisans du Parti socialiste unifié du Venezuela et ceux de la coalition de l’opposition dans une conjoncture   économique si difficile. La crise économique est si préoccupante qu’elle est accentuée par l’effondrement de la monnaie vénézuélienne. Même la hausse du salaire minimum de 40% n’a pas pu ramener la sérénité dans les ménages. D’où la nécessité de trouver une solution politique à cette crise économique aiguë.           
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie