Lom Pangar: l’usine de pied en construction

Constat fait par le directeur général d'EDC, lors d'une descente sur le terrain dans la région de l'Est mercredi dernier.

Sous un soleil ardent, le site de construction de l'usine de pied du barrage de Lom-Pangar fourmille d'ouvriers en plein travail. Dans «la fosse» destinée à accueillir cette infrastructure, une pelleteuse s'active. « L'installation est déjà finie. Les travaux préparatoires sur le site sont en cours. Dès que le nettoyage de la fosse va s’achever, nous allons continuer.

C'est un grand plaisir d'avoir gagné l'opportunité d'exécuter ce projet dont la population de l'Est va bénéficier. Nous allons faire le maximum pour exécuter les travaux dans les délais », déclare Wang Zhe, chef du chantier. La phase pratique de la deuxième composante du barrage de Lom-Pangar est ainsi en cours d'exécution.

Une phase qui comprend entre autres, la construction de l’usine de pied et d’une ligne haute-tension de 90 KV entre Bertoua et Lom-Pangar. La première sera construite par l’entreprise China CAMC Engineering Co et la se conde par CEGELEC.

Tout ceci, sous la supervision du maître-d’œuvre, CIMA International. Mercredi dernier, Théodore Nsangou, le directeur général d'Electricity Development Corporation (EDC) était sur le terrain pour apprécier l'évolution des travaux.

«C'est vrai qu'on a pris pas mal de retard parce qu'il y a eu des soucis de financement. Mais je peux vous dire qu'aujourd'hui toutes les contraintes sont levées. La BDEAC, la BAD qui sont les principaux bailleurs de fonds de cette usine ont libéré leur quote-part, y compris le gouvernement», indiquet-il.

Le DG d'EDC a également visité la base vie des ouvriers et le laboratoire, compte tenu de la grande quantité de béton qui sera utilisée pour cette construction. « Les principales composantes de cet ouvrage sont déjà en cours de fabrication en usine. Nous allons à présent lancer les travaux de génie civil. Il y a le réseau de l'Est qui comprend la ligne Lom-Pangar- Bertoua, qui est déjà en cours de réalisation.

Nous sommes aussi en train de démarrer l'autre morceau de la ligne BertouaAbong-Mbang et Bertoua-Batouri ainsi que l'électrification de près de 150 villages de la région (…) Nous avons 20 mois à compter d'aujourd'hui pour livrer le premier groupe, en même temps 20 à 22 mois pour livrer la ligne Lom-Pangar Bertoua », précise Théodore Nsangou.

Des délais «extrêmement tendus» qui nécessiteront un suivi minutieux du chantier. Cependant, pour le DG, les bé néfices que les populations de l'Est attendaient du barrage de Lom-Pangar sont en train d'arriver et les coupures d'électricité et autres désagréments ne seront plus qu'un mauvais souvenir. L'usine de pied du barrage de LomPangar aura une capacité de 30 MW.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category