Grogne des élèves au Gabon: le gouvernement ouvre le dialogue

Au lendemain du mouvement d’humeur des élèves des lycées et collèges organisé lundi à travers le pays, protestant contre les nouvelles conditions d’attribution des bourses d’études aux bacheliers, le ministre de l’Education nationale a initié des rencontres avec les manifestants. Michel Menga M’Essone, accompagné de son ministre délégué, Gisèle Akoghé, effectue depuis mardi des descentes dans divers établissements scolaires du secondaire à l’effet d’expliquer ces nouvelles mesures arrêtées lors du Conseil des ministres du 29 mars dernier. Contrairement au passé où la bourse était accordée de fait à tout bachelier, dorénavant il faudra avoir maximum 19 ans et obtenir au moins une moyenne de 12/20 pour bénéficier du précieux sésame. Une décision qui passe mal au sein de la communauté scolaire gabonaise.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category