Développement urbain et sécurité: soutien réaffirmé de la France

avatar

Ces sujets et d’autres ont été longuement évoqués au cours de l’audience que le président de la République, Paul Biya a accordée hier au Palais de l’Unité à l’ambassadeur Gilles Thibault

Elles sont certes régulières, mais les rencontres entre le président de la République, Paul Biya et l’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault, ne manquent pas de densité. Si la dernière fois qu’il a été reçu au Palais de l’Unité par le chef de l’Etat, le 6 décembre 2018, le diplomate français s’était vu accorder plus de trois heures d’audience, hier, il a fallu un peu plus de 2h et 30mn entre les deux personnalités pour échanger.

Et sans doute avec raison, à en croire Gilles Thibault : « On a fait comme à notre habitude un panorama de la situation internationale. Le président regarde toujours avec beaucoup d’intérêt ce qui se passe sur d’autres continents, dans d’autres pays et en Afrique notamment», a-t-il fait savoir sur le perron du Palais de l’Unité.

Toutefois, il n’était pas seulement question hier de l’actualité internationale, certes dense ces dernières semaines, la France et le Cameroun étant unis par des liens particulièrement étroits. « On a évoqué la collaboration en cours entre la France et le Cameroun dans des domaines très variés, notamment dans le domaine du développement » a révélé l’ambassadeur Gilles Thibault. Son pays étant du reste l’un des premiers partenaires du Cameroun dans le développement urbain notamment, à travers le Contrat de développement, désendettement (C2D).

Le diplomate français, qui revenait d’une visite à Douala, s’est dit impressionné par l’intérêt que le président de la République accorde au développement des villes camerounaises. Dans la capitale économique, il a indiqué être allé visiter la fin des travaux d’assainissement de la ville. « L’exemple de Douala est très intéressant. La France et le Cameroun ont consacré quelque 110 milliards de FCFA à construire des canaux de collecte des eaux pluviales, des eaux usagées. Ce qui permet de redimensionner la ville et de l’assainir, de donner des axes de communication aux po pulations des quartiers ».

Un volet, qui selon lui, préoccupe grandement le président de la République. La rencontre d’hier a également donné l’occasion aux deux hautes personnalités d’aborder la situation socio-politique au Cameroun, et particulièrement dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du SudOuest. Gilles Thibault s’est dit satisfait de constater une parfaite convergence de vues entre le président de la République et lui, représentant de la France au Cameroun, dans la recherche de solutions durables aux problèmes auxquels sont confrontées ces régions.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category