Offre en énergie: 80 MW de plus dans le réseau

Le ministre de l’Eau et de l’Energie procède à la mise en service du barrage de Memve’ele demain. Il effectue également une visite sur le site du barrage de Mekin ce jour

Ce n’est pas le grand amour entre les consommateurs et les responsables des entités chargées de la fourniture de l’énergie électrique ces derniers temps. Victimes des coupures intempestives et parfois privées d’électricité pendant plusieurs jours, les populations ne savent plus à quel saint se vouer. S’exprimant récemment sur la question, le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba indiquait que plusieurs causes sont à l’origine de cette situation.

Il s’agit notamment de la qualité défectueuse des poteaux en bois pour la grande majorité, les fortes pluies qui sévissent également en ce moment. Si des actions sont entreprises pour contourner ces défaillances, l’offre en énergie pour arriver à combler le déficit doit également être améliorée. C’est dans cette optique que Gaston Eloundou Essomba effectue une mission de suivi et d’évaluation du barrage de Mekin (15 MW) dans l’arrondissement de Meyomessala ce jour. Il est question de faire le point sur l’évolution du chantier de cette infrastructure qui est, par ailleurs, en cours d’intégration dans le Réseau Interconnecté Sud (RIS).

Le lendemain, le ministre et sa délégation vont mettre le cap sur Nyabizan pour la mise en fonctionnement du barrage de Memve’ele. Cette opération apportera dans le RIS une puissance supplémentaire de 80 MW afin d’améliorer l’offre d’énergie de ce réseau en question. A terme, ce barrage va fournir 211 MW au (RIS). « Avec la mise en service du barrage de Memve’ele, le réseau interconnecté sud desservant les régions suivantes: Centre, Littoral, Ouest, Sud, Sud-Ouest et Nord-Ouest vont connaître une amélioration significative de l’offre d’énergie qui viendra atténuer les difficultés actuelles des populations desservies par ce réseau », précise le communiqué du Minee.

Le ministre l’évo quait par ailleurs au cours d’une récente sortie. La solution à court terme, est le barrage de Memve’ele. Samedi dernier des tests en prélude à cette opération ont eu lieu et les essais se sont avérés concluants.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category